Mauro Icardi-PSG : les tensions Leonardo – Qatar réveillées par un fiasco du match ?

1
47
icardi
Publicité

Lors de la défaite du PSG face à Manchester City, Mauro Icardi a traversé le match comme une ombre. De quoi réveiller un dossier douloureux.

Treize ballons. Durant la grosse heure de jeu disputée par Mauro Icardi sur la pelouse de Manchester City, l’attaquant argentin aura vécu un véritable calvaire. Quasiment impossible à trouver dans le jeu, le numéro 9 du PSG n’a jamais été en position de faire ce qu’il fait le mieux : briller dans la surface adverse.

Le bluff était difficile à tenir après avoir vu Kylian Mbappé débarquer à l’aéroport du Bourget en boitant clairement lundi. Sans surprise, l’attaquant français s’est assis sur le banc de touche et le scénario de la rencontre s’est chargé d’empêcher son entraîneur de le faire entrer et de risquer de le perdre pour la fin de saison. A la place, Mauricio Pochettino a choisi Mauro Icardi et a expliqué son choix de la sorte. « Icardi c’est un attaquant avec l’expérience de ces matchs-là. Il apporte différentes choses à notre équipe. » Au final, l’entraîneur argentin a faux sur toute la ligne.

De quoi relancer le débat au sujet d’un joueur dont l’efficacité clinique ne se dément pas, mais qui devient rapidement transparent dès que son équipe a des difficultés dans le jeu. Et le débat n’existe pas seulement chez les observateurs ou les supporters. En haut lieu au PSG, ce sujet a déjà créé quelques tensions.

Le cas Icardi fait grincer des dents

Le journaliste Romain Molina, bien informé sur les coulisses du PSG, a en effet révélé au cours de la soirée d’hier que du côté du Qatar, on n’avait pas du tout apprécié « l’insistance » de Leonardo pour engager définitivement Icardi l’été dernier contre un chèque de 50 millions d’euros. La performance d’hier soir face au grand rival City a donc de fortes chances de réveiller le ressentiment sur ce dossier qui coûte bien cher au club de la capitale…

Des statistiques dramatiques

Ensuite, il ne faudra même pas revoir le match pour s’apercevoir de l’absence total d’impact d’Icardi sur la rencontre. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : 16 ballons touché en 62 minutes de présence, 9 passes tentées (8 réussies, dont 4 pour Paredes), 5 passes reçues, 0 tir, 0 faute commise, 0 faute subie. Un fantôme. Alors, bien sûr, personne n’attendait d’Icardi un match digne de Kylian Mbappé, mais quand même, le gouffre est gigantesque.

Noté 2,5 par notre rédaction, 2 par celle de L’Equipe et 2 par celle du Parisien, Mauro Icardi n’a donné aucune garantie pour l’avenir quant à sa capacité à élever son niveau de jeu quand cela est nécessaire. Il avait pourtant su être à la hauteur comme lors du huitième de finale aller à Barcelone. Transparent et totalement inutile face à Manchester City, Icardi a basculé dans l’esprit de certains dans la catégorie flop de recrutement, alors qu’il a coûté 50 M€ au PSG. Reste que l’année prochaine, en fonction du choix de Kylian Mbappé, il pourrait bien être le numéro 1 dans la hiérarchie à ce poste.

A lire aussi: Manchester City – PSG : l’arbitre Björn Kuipers accusé d’insultes par les joueurs parisiens!!

Publicité

1 COMMENTAIRE