Champions League: Les beaux matchs de la saison!!

2
61
Publicité

Suspense, retours, festivals de buts… On a tout vu en UEFA Champions League cette saison !La rédaction a sélectionné dix des plus beaux matches d’UEFA Champions League cette saison.

Bayern 2-3 Paris

Il neigeait à Munich. Blessé, Robert Lewandowski était blessé et Paris en a profité pour se venger de la finale perdue quelques mois plus tôt. Mené 2-0, le Bayern s’est révolté pour égaliser, mais le second but de la soirée de Kylian Mbappé a offert la victoire aux Parisiens. « Personne n’aurait rien eu à redire si on avait gagné 5-3 ou 6-3 », pestait l’attaquant du Bayern Thomas Müller au coup de sifflet final, après toutes les occasions manquées par les siens.

Manchester City 2-1 Dortmund

Si le résultat final n’est pas surprenant, Dortmund n’est pas passé loin de créer l’exploit chez une équipe de City invincible à ce moment de la saison. Le retour d’Erling Haaland au club où évoluait son père faisait la une des journaux avant cette rencontre, mais c’est un gamin du coin, Phil Foden, qui offrait la victoire aux Mancuniens en fin de partie.

Juventus 3-2 Porto (tot. 4-4, Porto qualifié aux buts marqués à l’extérieur)

Vainqueur 2-1 à l’aller au Portugal, Porto ouvrait le score à Turin avant d’être réduit à dix puis rejoint au score sur l’ensemble des deux matches. Sérgio Oliveira s’offrait un doublé en prolongation pour permettre aux Dragons de surprendre leur monde, même si la Juve réagissant sur le champ par l’intermédiaire d’Adrien Rabiot. « Il faut toujours y croire », confiait après la rencontre le coach portugais Sérgio Conceição.

Barcelone 1-4 Paris

Même si Lionel Messi marquait pour la 17e saison d’UEFA Champions League consécutive, le triplé de Kylian Mbappé offrait aux troupes de Mauricio Pochettino, qui vivait son premier match de C1 depuis le banc du club, un succès qui allait s’avérer décisif au Camp Nou. « Ce résultat démontre à quel point Paris a été supérieur », concédait même l’entraîneur du Barça Ronald Koeman.

Leipzig 3-2 Manchester United

« Vous ne pouvez pas donner à votre adversaire trois buts d’avance et espérer revenir dans la partie », expliquait Ole Gunnar Solskjær suite à l’élimination des Red Devils sur la pelouse de Leipzig. Et que dire de cette superbe demi-volée d’Angeliño pour l’ouverture du score après deux petites minutes de jeu

Après une victoire 2-1 au Parc des Princes, comme en huitièmes 2018/19, de United en match d’ouverture, Paris se devait de réagir à Old Trafford au retour. Mission accomplie pour la bande à Neymar, qui expliquait que Paris avait « peut-être montrer son meilleur niveau » dans la ville du nord-ouest de l’Angleterre ce soir-là.

İstanbul Başakşehir 3-4 Leipzig

İrfan Can Kahveci inscrivait le premier triplé intèrement composé de frappes de l’extérieur de la surface en 16 ans en UEFA Champions League, mais devenait au terme de cette incroyable rencontre le troisième joueur auteur d’un coup du chapeau pour une équipe battue dans l’Histoire de la compétition, le but d’Alexander Sørloth dans les arrêts de jeu condamnant même les Turcs à une cruelle élimination.

Mönchengladbach 2-3 Internazionale

« Lukaku le Magnifique » pouvait-on lire en une du Corriere dello Sport quelques heures après que le doublé du Belge a permis aux Intéristes de mener 2-1 puis 3-1 pour rester en vie après une entame de phase de groupes catastrophique.

Real Madrid 3-2 Internazionale

Sans victoire après leurs deux premières sorties dans le Groupe B, Madrid et l’Inter se livrait le match de la peur dans la capitale espagnole. Le Real menait rapidement 2-0, mais Lautaro Martínez réduisait le score en fin de première période avant l’égalisation d’Ivan Perišić. « On ne peut qu’être heureux », laissait échapper Zinédine Zidane après le but de la victoire inscrit par Rodrygo à la 80e minute de jeu.

Salzburg 2-6 Bayern

« Lukaku le Magnifique » pouvait-on lire en une du Corriere dello Sport quelques heures après que le doublé du Belge a permis aux Intéristes de mener 2-1 puis 3-1 pour rester en vie après une entame de phase de groupes catastrophique.

Le Champion d’Europe en titre s’offrait le record de 14 victoires consécutives en UEFA Champions League grâce à ce succès au score flatteur chez le champion d’Autriche. En effet, Salzbourg avait ouvert le score puis tenait le tenant en échec 2-2 à dix minutes du terme avant de craquer complètement en fin de partie. La fatigue, sans doute…

Real Madrid 2-3 Shakhtar Donetsk

Décimé par les blessures, le Shakhtar ne pouvait compter que sur trois de ses titulaires habituels à Madrid (Dodô, Marcos Antônio et Marlos) mais les Mineurs surprenaient leur monde pour rentrer aux vestiaires avec un avantage de trois buts à zéro. Luka Modrić et Vinícius Júnior faisaient mouche pour Madrid, qui devait finalement concéder « l’une des plus grosses surprises de l’Histoire de la Champions League », selon le quotidien ukrainien Tribuna.

A lire aussi: Mauro Icardi-PSG : les tensions Leonardo – Qatar réveillées par un fiasco du match ?

Publicité