Fécafoot : Seidou Mbombo Njoya suspendu par Mbida

1
46
fecafoot
Publicité

Le président par intérim de la Fécafoot et tout son Comité Exécutif viennent d’être suspendus de leurs fonctions pour une durée de cinq ans.

Une session extraordinaire de l’Assemblée générale 2009 de la Fécafoot s’est tenue ce mardi en visioconférence. Conduits par le sénateur Albert Mbida, président du « Comité Exécutif Provisoire » de l’instance, les travaux ont débouché sur 3 principales résolutions. Et dont la principale porte sur la suspension du Comité exécutif intérimaire de la Fécafoot. Selon l’AG de 2009, Seidou Mbombo Njoya et son bureau sont suspendus « de toute activité en relation avec le football pour une durée de cinq ans, à compter du 16 février 2021, date de leur suspension provisoire ».

Seidou Mbombo NJOYA seul reconnu par le TAS et la FIFA

Le Tribunal Arbitral des Sports (TAS) avait légitimé l’actuel président de la FECAFOOT Seydou Mbombo Njoya. En effet, l’instance juridique avait reconnu le 08 Mars 2021 comme l’unique président intérimaire de la Fecafoot ce dernier, tout comme la FIFA l’avait fait quelques semaines auparavant.

En effet après plusieurs mois de querelles existant sur la légitimité juridique de Seydou Mbombo Njoya a la tête de la Fédération Camerounaise de Football, le TAS avait dans une lettre adressée à la FECAFOOT reconnu comme unique interlocuteur et président par intérim de la Fédération l’actuel dirigeant ceci du a la crise quoi l’opposait a certains président de clubs dirigé par Albert Mbida. Ce dernier s’était auto-proclamé président par intérim de la Fecafoot, Seydou Mbombo Njoya peut donc se tenir tranquille après le verdict du TAS qui a annulé l’élection de l’actuel comité exécutif de la Fecafoot.

L’ instance mondiale du football décidait par la donc d’accorder un « mandat exceptionnel » au Comité exécutif (déchu) présidé par Seidou Mbombo Njoya qui en assure désormais l’intérim. Celui-ci a été limité aux « tâches permettant d’assurer la continuité des affaires courantes ». Et celles liées « à la finalisation à brève échéance du processus d’adoption des statuts et textes réglementaires requis et l’organisation de nouvelles élections ». La décision du Comité Mbida de ce mardi, suspendant le Comité Mbombo Njoya ne devrait donc avoir aucun effet direct sur la vie à la Fécafoot.

A lire aussi: Seydou Mbombo Njoya _1: Confirmé par le TAS a la tête de la FECAFOOT

Une décision nulle et de nul effet ?

Cette décision du Comité Mbida s’appuie en effet sur celle du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui en date du 15 janvier 2021, annulait l’ensemble du dernier processus électoral de la Fécafoot. Or depuis, la FIFA a décidé de maintenir les dirigeants déchus de la Fédération Camerounaise de Football. « Compte tenu des circonstances du cas en question, et pour les motifs retenus par le TAS, la FIFA considère […] que la nécessité d’assurer une continuité de service jusqu’aux nouvelles élections à organiser dans les meilleurs délais, justifient de laisser aux organes actuellement en place le soin d’assurer l’intérim de la Fécafoot », avait écrit la Secrétaire générale de la FIFA.

Étonnant donc cette annonce faites aujourd’hui de sa suspension par le comité exécutif. Dans tout les cas c’est une affaire a suivre.

Publicité

1 COMMENTAIRE