Tennis – ATP : Le Queen’s bientôt Masters 1000 ? Le boss de l’ATP l’envisage

0
19
Le Queen's

Le président de l’ATP Andrea Gaudenzi a fait savoir dans le Times qu’il souhaiterait qu’un Masters 1000 sur herbe se déroule avant Wimbledon.

Depuis 1990 et l’introduction des « Championship Series », devenus « ATP Super 9 » en 1996, puis « Masters Series » en 2000 et « Masters 1000 » en 2009, aucun de ces grands tournois d’une semaine ou dix jours situés juste en-dessous du niveau des Grands Chelem ne s’est déroulé sur gazon. Mais la situation pourrait évoluer si l’on en croit le président de l’ATP, Andrea Gaudenzi, qui s’est confié au quotidien anglais The Times ce lundi. « Personnellement, j’aime le concept d’avoir un Masters 1000 sur herbe la semaine du Queen’s et de Halle. C’est quelque chose que j’ai proposé aux parties prenantes et au board. J’aime le concept d’avoir un gros Masters 1000 avant Wimbledon. Nous avons un Grand Chelem sur herbe, mais pas de Masters 1000. Je vais discuter avec tout le monde, mais cela pourrait être une façon d’amener un gros événement au Royaume-Uni. »

Le Queen’s est déjà monté en grade en 2015

Le mythique tournoi du Queen’s, qui se déroule depuis 1890 à Londres (avec une interruption pendant les deux guerres et entre 1974 et 1976), deux semaines avant Wimbledon, avait su son statut passer de ATP 250 à ATP 500 en 2015. Il pourrait donc de nouveau monter en grade et rejoindre les neuf autres Masters 1000 du calendrier, dont six se déroulent sur dur (Indian Wells, Miami, Toronto/Montréal, Cincinnati, Shanghai et Paris) et trois sur terre battue (Monte-Carlo, Madrid, Rome) à l’heure actuelle. Reste à savoir ce qu’il adviendrait du tournoi de Halle, lui aussi classé ATP 500, qui se déroule la même semaine que le Queen’s. Andrea Gaudenzi n’a pas évoqué de date pour cet éventuel changement de calendrier. Rappelons que cette année, la saison sur gazon va être un peu chamboulée suite à la décision de Roland-Garros de reculer ses dates d’une semaine. Ainsi, le tournoi sur herbe de Stuttgart se déroulera pendant la deuxième semaine de Roland-Garros (à partir du 7 juin), puis ce sera au tour du Queen’s et de Halle d’accueillir les joueurs au lendemain de la finale du tournoi parisien (à partir du 14 juin), avant les tournois d’Eastbourne et de Majorque la semaine précédent Wimbledon.

Roger Federer doit se demander pourquoi cette idée n’a pas été mise en place avant. Cette décision sera la réponse à une anomalie difficilement compréhensible : à savoir que la période sur gazon est la seule sans Masters 1000. Dommage pour le Maestro que ce changement n’ait pas eu lieu avant car cela lui aurait permis de gratter des points ATP et d’avoir un palmarès encore plus fourni. Visiblement, l’idée serait de créer ce Masters 1000 lors de la semaine du Queen’s et de Halle.

A lire aussi: Tennis: Benoît Paire privé des Jeux olympiques : il répond à sa façon à la FFT