Connect with us

Cameroun

Yannick Noah : « quand je perdais, j’étais le Camerounais, quand je gagnais, j’étais le Français »

Lors d’un entretien pour le magazine de la Une « Sept à Huit », le champion et chanteur est revenu sur sa carrière sportive.

L’ex-tennisman Yannick Noah s’est livré aux questions d’Audrey Crespo-Mara pour le magazine d’actualité dominical de la Une « Sept à Huit ». Lors de cet entretien, le champion et chanteur de bientôt 62 ans est revenu sur sa carrière sportive.

Il se souvient que « quand je perdais, j’étais souvent le Camerounais, quand je gagnais, j’étais le Français », dit-il, évoquant sa double origine. Interrogé pour savoir s’il s’est parfois senti plus d’un côté ou de l’autre ?

Yannick Noah  répond : « Je suis toujours du côté de celui qui souffre », rappelant que le Cameroun a été colonisé. « Le blanc qui est là chez moi a colonisé le noir qui est là chez moi, ajoute-t-il. Bien sûr qu’à l’intérieur de moi, ça vibre. »

A noter que Yannick Noah sort le premier single de ce nouvel opus, « Back to Africa ».  Il fera une série de concerts à partir 4 juin 2022. Le chanteur fera un stop pour trois dates exceptionnelles, les 12 , 13 et 14 décembre 2022 à l’Olympia à Paris. Sa tournée passera par Tours, Marseille, Lyon, Lille, Rennes ou encore Nantes.

A lire aussi: Novak Djokovic, battu en quarts à Dubaï : « J’ai besoin de jouer des matches »

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

More in Cameroun