JO 2021: Seydou Mbombo Njoya apporte son soutien aux Lionnes Indomptables

0
124
LIONNES INDOMPTABLES
Publicité

Le président par intérim de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) s’est rendu a Antalya pour réconforter et encourager l’équipe nationale féminine du Cameroun .

Le Cameroun affronte le Chili dans le cadre des barrages pour obtenir le seul ticket restant pour le tournoi féminin des Jeux Olympiques Tokyo 2021. Après le match aller ce samedi à Antalya, c’est la Roja Féminine qui a pris une option pour la qualification en battant le Cameroun (1-2) mais rien n’est encore perdu à en croire Seydou Mbombo Njoya, le président de la Fédération Camerounaise de Football ( FECAFOOT).

Publicité

Battu par le Chili ce samedi (1-2) en match aller des barrages pour les JO de Tokyo, le Cameroun doit devoir réagir ce 13 avril dans le match retour pour inverser la tendance.D’après le patron de l’instance faîtière du football camerounais, Seydou Mbombo Njoya tout reste encore possible.

« Malgré la défaite au match aller, tout n’est pas perdu. Ce jour en compagnie de l’ambassadeur du Cameroun en Turquie, Victor Tchatchouwo, je suis allé réconforter et encourager les Lionnes Indomptables, question de booster leur moral pour le match retour contre le Chili, » a réagi Seidou Mbombo Njoya avant la manche retour.

Le rêve est toujours permis pour les Lionnes Indomptables. Il leur suffi de gagner dans trois jours contre le Chili, lors du match retour des barrages de ces Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Une mission qui s’annonce bien difficile pour Gabrielle Aboudi Onguéné et ses coéquipières. Les Camerounaises ont en effet réduit leur chance de qualification en s’inclinant 1-2 ce samedi face aux Chiliennes.

Les lionnes indomptables ont perdues a l’aller

En raison de la pandémie de coronavirus, ce match aller des barrages des JO s’est joué à Antalya, en Turquie. Bousculées par des Chiliennes expérimentées, les Lionnes Indomptables ont vite craqué sous le froid de la ville turque. En à peine 25 minutes, Camila Alejandra Saez envoyait déjà les vice-championnes d’Afrique 2016 valser (0-1, 25e). Un coup de massue pour les filles entraînées par Alain Djeumfa, qui ne parvenaient toutefois pas à prendre le jeu à leur compte devant une équipe très bien organisée et proche de faire le break avant la pause.

Les Chiliennes débutaient la seconde période comme la précédente. Elles pressent haut et multiplient les offensives. En face, les Camerounaises réussissent à contenir les assauts adverses. Enfin, jusqu’à la 75e minute, lorsque Carla Guerrero faisait à nouveau danser leurs filets (0-2, 75e). Nchout Njoya Ajara réduit le score une minute plus tard (1-2, 76e), mais son but va s’avérer insuffisant. « Nous avons fait une mauvaise entame de match. On a pris deux buts sur coups de pied arrêté […] Il y avait en face une bonne équipe chilienne. On va se préparer en conséquence pour le match retour », a indiqué le sélectionneur camerounais en fin de rencontre.

Au match retour ce 13 avril, les Lionnes Indomptables devront faire mieux. Les Camerounaises sont condamnées à gagner.

A lire aussi: CAN 2022: Non, Samuel Eto’o ne va pas rejouer avec l’équipe du Cameroun lors de la CAN 2022

- Publicité -