CAN 2022: Non, Samuel Eto’o ne va pas rejouer avec l’équipe du Cameroun lors de la CAN 2022

0
153
SAMUEL ETOO

Samuel Eto’o « de retour » parmi les « Lions indomptables » du Cameroun lors de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN)? C’est ce qu’affirment des publications abondamment partagées depuis le début du mois d’avril sur les réseaux sociaux d’Afrique francophone. Pourtant, il n’en est rien: l’avant-centre camerounais, à la retraite depuis 2019, n’a pas prévu de retrouver les terrains de football, encore moins au sein de la sélection nationale. Le journal à l’origine de cette fake news évoque un « poisson d’avril« , pris au pied de la lettre par des internautes et relayé sur plusieurs pages Facebook.

« Samuel Eto’o fils revient en sélection nationale« : la nouvelle, relayée par plusieurs pages Facebook consacrées à l’actualité sportive (1, 2, 3…) durant le week-end de Pâques, a ravi les fans de football et les inconditionnels du célèbre avant-centre camerounais.

« Dix-huit mois après avoir pris sa retraite, Samuel Eto’o a annoncé son retour » parmi les « Lions indomptables« , détaillent les publications concernées. Il rejoindra l’équipe nationale « à l’occasion de la CAN (Coupe d’Afrique des nations, ndlr) que le Cameroun organisera en janvier et février 2022« , précisent-elles.

Ces publications, partagées près de 300 fois en 48 heures, ont suscité d’innombrables commentaires, tantôt enthousiastes à l’idée de revoir Samuel Eto’o sur les terrains (« tu as encore beaucoup de jus et tu peux bien le faire« ), tantôt plus circonspects (« vraiment ne fais pas cette erreur (…) profite de ta retraite« ).

« Un gros fake news »

Le quadruple ballon d’or africain, qui a fêté ses quarante ans le 10 mars dernier, a annoncé sa retraite en 2019. Sa dernière sélection avec l’équipe nationale camerounaise remonte au 13 juin 2014, lors d’un match perdu face au Mexique lors de la Coupe du monde au Brésil.

Va-t-il retrouver les couleurs du Cameroun lors de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui se tiendra au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022 ? « Eto’o annoncé pour la Can ? Il s’agit d’un gros fake news« , tranche Parfait Siki, porte-parole de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Contacté par l’AFP, ce dernier insiste sur les incohérences propres à cette infox, qui ne s’appuie sur aucune source. « Avez-vous lu quelque part qu’il a été convoqué par l’entraîneur Toni Conceiçao? Avez-vous lu cette « information » sur les réseaux sociaux du concerné ? » s’agace-t-il.

Samuel Eto’o fils n’a annoncé son retour sur les terrains de football sur aucun de ses comptes certifiés, qu’il s’agisse de Facebook, de Twitter ou d’Instagram. La Fédération camerounaise de football, sur son site, n’a pas mentionné non plus cette supposée nouvelle convocation.

Un « poisson d’avril »

Cette infox, en réalité, trouve son origine dans un canular. La plus ancienne publication annonçant le retour de Samuel Eto’o date du 1er avril et provient de la page Sport news Africa. Contactée par l’AFP, la rédaction de ce site d’information a reconnu qu’il s’agissait d’un poisson d’avril.

Quelques heures après son premier article, le site a d’ailleurs publié un message indiquant clairement qu’il s’agissait d’une fausse nouvelle. « Sportnewsafrica a bien voulu respecter cette tradition qui consiste à faire des canulars dans les différents médiums: presse écrite, radio ou télévision« , a expliqué la rédaction.

Samuel Eto’o, qui a joué sous les couleurs du FC Barcelone, de Chelsea et de l’Inter Milan, a annoncé officiellement sa retraite en septembre 2019. Au cours de sa carrière, il a disputé quatre Coupes du monde et a été élu quatre fois « Joueur africain de l’année » – un record codétenu avec l’Ivoirien Yaya Touré.

Son parcours est jalonné de nombreux trophées, glanés autant en sélection camerounaise qu’en club. Il a notamment remporté les Jeux olympiques (2000) et deux Coupes d’Afrique des nations (2000, 2002) avec le Cameroun, compétition dont il est le meilleur buteur historique, avec 18 réalisations.

Dans un entretien exclusif à l’AFP, la star camerounaise avait fermé définitivement la porte à un retour sur les terrains en octobre 2019. « A un moment donné, il faut quitter les stades pour aller vers d’autres défis. C’est le moment que j’ai choisi, j’ai eu la chance d’avoir une très belle carrière« , avait-il justifié.

A lire aussi: Jeux Olympiques : Les Etats-Unis et ses alliés envisagerait un boycott des JO de Pekin?….