Connect with us

coupe du monde

COUPE DU MONDE 2022: LE CAMEROUN « VA AU QATAR POUR GAGNER », ETO’O

Samuel eto’o a fixé des objectifs élevés pour les Lions Indomptables pour la Coupe du Monde 2022

Qualifié pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), le Cameroun y « va pour gagner » selon Samuel Eto’o, le président de la Fédération Camerounaise.

Le Cameroun peut-il réaliser son meilleur parcours en Coupe du monde depuis 1990, et un quart de finale lors du Mondial en Italie? Samuel Eto’o en est convaincu. « Nous allons au Qatar pour gagner. Les choses doivent changer. Nous entrons dans chaque match pour gagner, les autres n’ont pas fait de magie. C’est notre mentalité maintenant », a déclaré le président de la Fédération Camerounaise à son groupe, dans des propos relayés par la Confédération Africaine de Football. Nous avons ici des joueurs comme Zambo Anguissa, Onana (André), qui sont parmi les meilleurs au monde. Pourquoi ne devrions-nous pas penser au rêve de gagner? Le rêve n’est pas défendu. Je veux que nous rêvions humblement, mais nous devons rêver parce que pour nous, vous êtes les meilleurs. »

Dans le groupe du Brésil et de la Suisse

Devant les joueurs et le sélectionneur Rigobert Song, l’ancien barcelonais est convaincu que le Cameroun peut aller très loin dans la compétition. « Le voyage a commencé. Tout ce que nous faisons, c’est pour Doha. Nous aussi, on va rêver comme les autres. L’histoire de la Coupe du monde s’écrit peut-être autrement. Les autres sont bons, mais ils nous considèrent aussi comme les meilleurs. Entre l’entraîneur et moi, nous avons joué quatre Coupes du monde chacun et nous connaissons les problèmes de cette maison. Il a tout mon soutien et je vais assumer tout ce qu’il va me dire. »

Les joueurs de Rigobert Song débuteront leur Mondial le 24 novembre contre la Suisse, avant d’affronter la Serbie (28 novembre) et le Brésil (2 décembre). En 2018, les Lions Indomptables n’avaient pas participé au Mondial et restent sur deux éliminations en phase de groupes (2010, 2014).

A lire aussi: Elim CAN 2023 : Georges Kevin Nkoudou et Karl Toko Ekambi incertains face au Burundi

Advertisement

Facebook

More in coupe du monde