Connect with us

Football

Benzema: « La Coupe du monde, ce serait l’apothéose »

benzema: "La Coupe du monde, ce serait l'apothéose"

L’attaquant du Real Madrid a encore des rêves et remporter la Coupe du monde en fait partie. Il est également revenu sur sa conception du football.

Vainqueur de la Ligue des champions, grand favori pour le prochain Ballon d’Or, rien ne résiste à Karim Benzema cette saison. Le Français aura à coeur de terminer en beauté avec le rassemblement de l’équipe de France avant de prendre des vacances bien méritées et de se préparer pour l’échéance la plus importante de l’année et peut-être même de sa carrière : la Coupe du monde au Qatar.

Dans une interview accordée à ‘Onze Mondial’ dans le cadre du Onze d’Or, le meilleur joueur français de la saison qu’il a remporté pour la seconde année consécutive, Karim Benzema a révélé qu’il lui restait des rêves à accomplir dans sa carrière, à commencer par remporter la Coupe du monde.

Karim benzema « Je suis un joueur d’instinct »

« J’ai encore plein de choses en tête. Je veux empiler les titres, gagner encore une ou plusieurs Ligue des Champions. Et avec ma sélection, je veux évidemment gagner la Coupe du Monde. Des rêves, je n’ai que ça. Soulever la Coupe du Monde, ce serait l’apothéose pour moi. Remporter le Mondial, ce serait un rêve qui deviendrait réalité. Remporter un trophée avec son pays, ce serait extraordinaire. Donc bien sûr que je vise ce titre, c’est le plus haut niveau possible pour une sélection nationale. On va tout faire pour y parvenir », a confessé l’avant-centre du Real Madrid.

Karim Benzema a évoqué sa conception du football et la façon dont il se préparer avant les matches : « Je joue à l’instinct, je suis un joueur d’instinct. Ce qui me passe par la tête, je le fais sur le terrain. (Il coupe) Après, quand j’entre sur un terrain, moi aussi, je connais mon vis-à-vis du jour. Je sais s’il va sortir fort sur moi ou s’il va me laisser le temps de contrôler le ballon. Je prends en compte tous ces paramètres aussi. J’anticipe. En fait, je ne rentre pas dans la tête de mon adversaire. Je n’essaie même pas d’entrer dans sa tête ou de savoir ce qu’il pense ».

« Mon point commun avec Ronaldo ? Peut-être la conduite de balle »

« Moi, je sais ce que je dois faire et je fais ce que je dois faire. Je mets en application ce que j’ai en tête. Je ne me dis jamais : « Je joue contre ce défenseur, il faut que je fasse ci ou ça ». Avant le match, je regarde sur quel défenseur je vais tomber, je me renseigne sur son style de jeu. Par contre, une fois sur la pelouse, je peux changer des choses à tout moment, tout dépend de mes sensations et du match. C’est le football quoi« , a ajouté le récent champion d’Europe.

L’international français est revenu sur sa relation avec José Mourinho et ses débuts à Madrid : « Ma première saison, les six premiers mois, ont été très difficiles, j’étais tout seul, je ne parlais pas la langue donc tout était compliqué. En plus, j’étais arrivé dans un nouveau monde, avec une autre équipe, un autre football. Heureusement que je n’ai pas baissé les bras. Une anecdote ? Ce qui me vient en tête, c’est lorsque j’ai eu un petit souci avec José Mourinho. On s’est vu à l’hôtel, on a eu une conversation, c’était la veille d’un match contre Majorque. Je ne devais pas jouer le match. Et quand on a discuté, je lui ai dit : « Demain, tu me mets titulaire, je vais marquer et je vais te faire gagner le match ». Le lendemain, j’ai marqué et on a gagné 1-0« .

Karim Benzema a fini par évoquer son inspiration pour Ronaldo, El Fenomeno : « Mon point commun avec Ronaldo ? C’est compliqué de répondre à cette question car c’est trop dur d’essayer d’avoir quelque chose de lui (rires). Je ne vais pas te dire que j’ai un truc de Ronaldo… (Il réfléchit). Allez, peut-être la conduite de balle. J’ai toujours aimé le regarder et quand je visionnais ce qu’il faisait, j’essayais de me focaliser essentiellement sur ses mouvements. Et même les dribbles, les frappes, les passes, ses déplacements, sa conduite de balle, je décortiquais tout de lui. J’ai essayé de prendre des choses de Ronaldo, mais après, réaliser la même chose, c’est impossible« .

A lire aussi: Football: le Brésil corrige la Corée du Sud, Neymar se rapproche du record de Pelé

Advertisement

Facebook

More in Football