Connect with us

Cameroun

Fecafoot : Benjamin Banlock démissionne de son poste de Secrétaire général

Le désormais ex-secrétaire général a adressé  ce mercredi 18 mai 2022, sa lettre de démission au président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Benjamin Banlock, n’est plus le Secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). L’homme a adressé ce mercredi 18 mai 2022 sa lettre de démission à Samuel Eto’o, le président de cette instance.

« A vos côtés depuis votre campagne électorale, puis en tant que collaborateur, j’ai cru et j’ai œuvré le peu de temps qu’il m’a été donné de le faire, à assurer des responsabilités compatibles avec le projet pour lequel vous m’avez fait confiance en me proposant de vous accompagner. Je suis fondé à penser que le football camerounais ne retrouvera sa grandeur que si de grands hommes qui portent de grandes idées, agissent avec grandeur dans un environnement qui permet l’élévation et le progrès en d’autres termes, la réalisation de grands desseins », écrit Benjamin Banlock dans sa lettre de démission.

Argent

Le 19 avril 2022, ActuSport.Online annoncait que le désormais ex-secrétaire général de la Fecafoot était suspendu. Il était reproché à ce dernier sa mauvaise gestion financière et de pratique de corruption. En effet, Benjamin Banlock était accusé de mauvaise gestion financière et soupçons de magouilles dans les marchés publics. Mais également d’acte de corruption dans la gestion de certains clubs en conflit ; à l’exemple de l’aigle royal de Nkongsamba où il aurait reçu une forte somme d’argent du président déchu Adolphe Nseke pour annuler l’assemblée générale du 08 avril 2022.

C’est ainsi que la gestion des comptes de la Fecafoot avait été transférée à Loe Jean Luc Pierre Camille son directeur de cabinet.  Samuel Eto’o qui a fait de la lutte contre la corruption, son cheval de bataille pendant son mandat, était très en colère contre son secrétaire général Benjamin Didier Banlock qui est présenté comme un homme qui a un faible pour de l’argent, ce qui lui avait valu sa suspension sous l’ancien président de la Fécafoot Seidou Mbombo Njoya.

A lire aussi: Italie : Deux grosses écuries de la Serie A en concurrence pour Adrien 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

More in Cameroun