Connect with us

MMA

UFC – La déclaration piquante de Francis Ngannou sur Ciryl Gane !

Avant de se tourner vers l’avenir et ses négociations avec Dana White pour un nouveau contrat, Francis Ngannou est revenu sur l’UFC 270 et son affrontement avec Ciryl Gane. Sur sa chaine YouTube, il n’a pas hésité à envoyer un petit tâcle à Bon Gamin.

Francis Ngannou l’a confirmé dans l’octogone lors de l’UFC 270 en janvier dernier, il est le poids lourd le plus dominant actuellement dans le monde du MMA. Malgré cela son avenir reste totalement incertain, lui qui devrait être libre de tout contrat lorsqu’il sera enfin remis de sa déchirure des ligaments croisés contractée il y a quelques semaines…

Le Predator n’a de toute manière aucune raison de s’inquiéter, lui qui sera quoiqu’il arrive très courtisé s’il devient agent libre. La fédération la plus violente de la planète sports de combat s’est déjà positionnée pour faire du Camerounais sa superstar, et si l’offre ne lui convient pas, le principal intéressé pourra toujours se rabattre sur la boxe et son duel au sommet avec Tyson Fury.

Francis Ngannou pointe du doigt les adversaires de Ciryl Gane

En attendant de penser à l’avenir, Francis Ngannou est revenu sur le passé et sa victoire face à Ciryl Gane pour conserver sa ceinture. Sur sa chaine YouTube, il a exposé ses motivations avant de monter dans l’octogone, l’histoire de sa blessure au genou, et il en a aussi profité pour envoyer un petit tacle à Bon Gamin. En effet, il pense que le Français est trop protégé par Dana White et les autres dirigeants de l’UFC.

« Qu’est-ce qui se serait passé si Ciryl Gane avait remporté ce combat ? Les médias et l’UFC auraient continué de lui dire les mêmes choses en permanence. « Il est rapide, il est polyvalent », oui. Mais généralement tu ne peux pas te battre pour un titre à l’UFC sans avoir vaincu un spécialiste de la lutte avant ! C’est la règle. Et je pense qu’il a été protégé par l’UFC à ce niveau là.

Tout le monde ne faisait que de parler de ses coups, mais il n’y a pas que ça, nous faisons des arts martiaux mixtes. Il est excellent en kickboxing, mais en MMA, je lui ai montré qu’il avait encore beaucoup de travail à faire et qu’il avait tout ce domaine à explorer. Toute l’approche d’un combat change que tu sais que tu peux être amené au sol ou que tu cherches à amener quelqu’un au sol. »

Pour Francis Ngannou, Ciryl Gane a été protégé par l’UFC puisqu’il n’a jamais eu à affronter un lutteur lors de son ascension vers le statut de prétendant au titre. Et il est vrai que la plupart de ses adversaires avaient des styles parfaits pour lui permettre de briller avec sa patience et sa science du placement. Était-ce une volonté de Dana White ou une simple coïncidence, chacun pourra se faire son avis. Le Predator a le sien.

Francis Ngannou a tenu à dire ses dernières vérités avant de tourner définitivement la page UFC 270. Et son point de vue peut être entendu, puisqu’il est bien argumenté. Reste à savoir si Ciryl Gane saura lui donner tort en s’imposant face à un lutteur à l’avenir.

A lire aussi: Curtis Blaydes soutient que si l’UFC a permis à Conor McGregor de boxer, pourquoi pas Francis Ngannou ?

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

More in MMA