Tennis: Roland Garros face au casse-tête du déconfinement

1
210
roland garros
Publicité

Roland Garros a volontairement décalé d’une semaine le début de son tournoi. Les récentes mesures annoncées par le gouvernement devraient lui permettre d’accueillir du public. Mais les spécificités de la compétition rendent l’exercice complexe.

Le pari est-il gagné pour Roland-Garros ? Il est encore trop tôt pour le dire. Choisir de repousser d’une semaine le début du tournoi (du 30 mai au 13 juin pour le tableau principal) semble en tout en cas se présenter comme une option payante.

Publicité

A partir du 9 juin, la jauge permise devrait passer à 5.000 spectateurs dans les établissements sportifs avec présentation d’un passeport sanitaire, qui doit indiquer le résultat d’un test de dépistage ou le certificat de vaccination des personnes qui veulent assister à des événements mais aussi voyager. Le couvre-feu sera décalé à 23h00. Le Grand Prix de France de Formule 1 le 27 juin au Castellet devrait en profiter. Le championnat d’Europe de basket féminin à Strasbourg du 17 au 23 juin pour la première phase et les quarts de finale est concerné aussi avec les Belgian Cats. La suite de la compétition se joue à Valence en Espagne.

Les salles de sport vont par ailleurs pouvoir ouvrir le 9 juin. Il faudra attendre le 30 juin, si la situation sanitaire continue de s’améliorer, pour entrevoir la fin des limites de jauge. Le public pourra alors participer à des événements à partir de plus de 1.000 personnes en extérieur ou en intérieur en montrant son passeport sanitaire.

Des événements comme la Coupe de France de football ou Roland Garros vont pouvoir bénéficier de l’assouplissement des mesures. « Nous avons fait une demande pour que l’ouverture se fasse à l’occasion de la finale de la Coupe de France (le 19 mai), avec 30% du stade« , a déclaré Noël Le Graët, le président de la fédération française de football dans les colonnes du journal l’Equipe.

La première levée du Grand Chelem de tennis sur la terre battue parisienne avait déjà décalé d’une semaine son tournoi pour bénéficier précisément du retour du public. L’événement tennistique aura lieu du 30 mai au 13 juin à la Porte d’Auteuil.

Le Tour de France du 26 juin au 18 juillet pourrait alors aussi progressivement retrouver sa ferveur populaire.

Roland Garros: Quid du toit ?

Quant à l’horaire du couvre-feu, il est également celui auquel débuteront les « night sessions ». À savoir un match joué uniquement en soirée censé grossir la billetterie. Or, le huis clos devrait être de rigueur. Impossible d’avancer l’heure de cette rencontre sans bousculer ce nouveau schéma, et sans modifier les accords avec son diffuseur, Amazon.

Une autre question se pose : les établissements couverts ayant leur jauge limitée à 800 personnes, faudra-t-il anticiper pour éviter d’évacuer 200 personnes lorsque le toit sera déployé sur le Central ? On se souvient qu’en février dernier, des spectateurs d’un match impliquant Novak Djokovic à l’Open d’Australie avaient dû quitter leur siège en raison d’un couvre-feu à minuit.

À partir du 9 juin, soit pour les cinq derniers jours de l’épreuve, la jauge pourra passer à 5 000 personnes. Mais avec un pass sanitaire impliquant soit un test PCR, soit une vaccination.

Comme l’an passé, la direction du tournoi devra échanger avec le gouvernement pour mettre en place les mesures appropriées. Et, comme souvent au tennis, flirter avec les lignes.

A lire aussi: Tennis-Wimbledon : Dès 2022, il y aura des matchs durant le Middle Sunday !

- Publicité -

1 COMMENTAIRE