Roland-Garros : Les favoris se confie avant le debut de la competition

1
80
roland-garros
Publicité

Novak Djokovic : « Je mets tout en place pour être au top à Roland‐Garros »

Une semaine après sa défaite contre Rafael Nadal en finale du Masters 1000 de Rome, Novak Djokovic s’est exprimé sur son retour en forme et sur Roland-Garros qui arrive bientôt.

Alors qu’il avait marqué son bon retour en forme avec une finale au Masters 1000 de Rome, Novak Djokovic a décidé de prendre une semaine de repos. Le tennisman serbe veut se préparer au mieux pour Roland-Garros, un tournoi au cours duquel il pense pouvoir aller loin. Le numéro 1 mondial s’est donc rendu à Belgrade chez lui, pour régler les derniers détails et s’est expliqué sur ce choix ce dimanche.

Dans des propos rapportés par We Love Tennis, Novak Djokovic semble confiant pour Roland-Garros. « J’ai terminé la finale à Rome très content de la façon dont j’ai joué. Physiquement, j’ai bien fini et j’ai senti que j’aurais pu continuer pour quelques heures de plus. Cela signifie que je suis prêt à me battre au meilleur des cinq sets contre les meilleurs joueurs du circuit. Je mets tout en place pour être au top à Roland‐Garros. Je suis venu à Belgrade pour régler les derniers petits détails et obtenir un rythme compétitif », a confié Novak Djokovic.

À l’aube d’une nouvelle édition de Roland-Garros, Rafael Nadal s’est confié sur ce que représente ce tournoi pour lui.

Rafael Nadal «  Roland-Garros ? L’événement le plus important de ma carrière  »

En pleine préparation avant Roland-Garros, Rafael Nadal a fait le plein de confiance en remportant le Masters 1000 de Rome. Un sacre décroché grâce à une victoire finale face à Novak Djokovic (7-5, 1-6, 6-3). Alors qu’il a déjà remporté le Grand Chelem parisien à 13 reprises, Rafael Nadal ne compte pas s’arrêter là. Mais, outre son statut de favori et sa possibilité de l’emporter une 14ème fois, Rafael Nadal appuie davantage sur l’importance de ce que Roland-Garros représente pour lui.

«  Je n’aborde pas de l’événement comme si c’était une opportunité incroyable de remporter le 21e Grand Chelem. J’aborde le tournoi de Roland Garros comme si j’allais jouer probablement l’événement le plus important de ma carrière de tennis. Bien sûr, j’adorerais soulever le trophée mais pour moi, c’est avant tout Roland Garros. Pour moi personnellement, c’est très spécial car j’ai remporté cet événement neuf fois avant le 10 cette année, c’est un endroit très spécial pour moi. Mon évolution au cours du dernier mois a été positive, et le dernier tournoi a été très positif, cela me donne confiance, d’une certaine manière je pense qu’il me fallait une semaine comme celle‐ci  », a déclaré Rafael Nadal dans un entretien exclusif accordé à Bleacher Report, rapporté par We Love Tennis.

Coté preparation chez Nadal  » elle se deroule a merveille »

La préparation de Rafael Nadal avant Roland-Garros semble se dérouler à merveille. Dimanche dernier, l’Espagnol s’est imposé en finale de l’Open de Rome contre Novak Djokovic (7-5, 1-6, 6-3). Le numéro 3 mondial a fait le plan de confiance avant le tournoi du Grand Chelem de Paris. Néanmoins, son jeu n’est pas encore tout à fait parfait selon ses entraîneurs et il faut que le 13 fois vainqueur de Roland-Garros travaille sur certains points avant le grand rendez-vous dans quelques jours.

« Je pense que Rafa doit encore améliorer sa vitesse, sa mobilité »

Dans un entretien pour le site de l’ATP relayé par We Love Tennis, Francisco Roig, l’un des entraîneurs de Rafael Nadal, a révélé que le numéro 3 mondial a encore quelques progrès à faire avant Roland-Garros : « Je pense que Rafa doit encore améliorer sa vitesse, sa mobilité. En terme physique, il a été rassurant au niveau de la capacité à tenir en aérobie. Dernier, point, il faut aussi que l’on continue à travailler son service, mais il y a eu du mieux à chaque sortie. Si je regarde son match face à Novak Djokovic, dans tous les compartiments du jeu, il a été assez bon. »

A lire aussi: Tennis : Ces révélations sur l’avenir de Roger Federer !

Publicité

1 COMMENTAIRE