Connect with us

Football

Neymar, un soir pour revenir dans la lumière

Neymar, un soir pour revenir dans la lumière

Moins performant depuis le début de saison, le Brésilien à l’opportunité face au Real de rappeler qu’il est toujours un joueur de classe mondiale.

C’est un soir pour briller. Un soir pour rappeler à la planète football que l’on est encore un joueur de classe mondial capable d’élever son niveau lors des grands rendez-vous et de faire oublier de ternes prestations en Ligue 1.

À Madrid, l’attention se focalise essentiellement sur Kylian Mbappé. Après avoir craint un forfait lundi, l’international français sera bien présent dans le onze de départ du PSG mercredi aux côtés de son compère Neymar.

Derrière l’international français, le Brésilien attire lui aussi l’attention et les doutes. Celui qui n’a pas marqué en Ligue des champions tout au long de l’année 2021 et qui ne totalise que 4 buts avec le PSG depuis le début de saison, est-il encore capable d’être génial ?

« Je joue avec les mêmes jambes, de la même façon. Mais parfois avec des joueurs de qualité, il faut se concentrer plus », expliquait le Ney lors de la conférence de presse d’avant-match. « J’avais ciblé ce match. Je me suis concentré et j’ai travaillé pour aider l’équipe. »

Dans son entourage, on répétait avant la rencontre de Nice que l’ancien Barcelonais était en grande forme et qu’il se sentait bien. Mais son déchet dans le jeu à Nice et ses 22 ballons perdus sur 83 touchés laissent songeur (il est le Parisien qui perd le plus de ballons cette saison), quand certains observateurs ont souligné son énergie.

« Le match de Nice ne veut rien dire pour moi. En tant qu’ancien joueur, je peux vous dire que quand vous bossez fort pour revenir, il est normal d’avoir un coup de fatigue », souligne l’ancien international français Olivier Kapo. « Il va apporter une touche technique supplémentaire. Il peut partir du milieu, jouer à gauche, donner la dernière passe. Ce que ne peut pas faire Di Maria. Neymar, il ne faut pas tout lui mettre sur le dos. »

Alors, en fait-on trop avec le numéro 10 parisien ? Cette saison et malgré une absence de près de deux mois, il est encore celui qui remporte le plus de duels, qui subit le plus de fautes aussi. Contre Nice, certaines séquences sont aussi passées inaperçues : Neymar est allé 18 fois au pressing, récupérant au passage 5 ballons.

« Face à Madrid, ils doivent courir pour bien défendre et je pense qu’il va s’y mettre », poursuit Olivier Kapo. « Avec Ney, il y a plus de mouvement, à gauche ou à droite. Il y a plus de jeu à une touche et je ne pense pas qu’il déséquilibre l’équipe. Quand il est en forme, il peut briser les lignes et donner les passes. On se pose trop de questions sur lui. » Mercredi soir face à Madrid, il aura l’occasion d’y répondre.

A lire aussi: De Jong : « Ne pas gagner la C3 ne serait pas un échec »

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

More in Football