Connect with us

Basketball

NBA – BROOKLYN NETS EN DANGER, LES LOS ANGELES LAKERS PRESQUE ÉLIMINÉS : LE POINT SUR LA COURSE AUX PLAYOFFS

NBA – Alors que la saison régulière arrive à sa fin dimanche prochain, les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers, un temps perçus comme des candidats au titre, sont encore à la lutte pour décrocher leur place en playoffs. Le point sur les différents enjeux et la situation de chaque formation susceptible d’intégrer le Top 10 de chaque Conférence.

Les quatre premiers de chaque Conférence n’ont plus rien à craindre. Ça fait même déjà un moment que les Suns ont validé leur ticket pour les playoffs en plus de leur première place en NBA. Ils disposeront de l’avantage du terrain tout au long de la compétition. Leurs dauphins, les Grizzlies, sont assurés de finir deuxièmes à l’Ouest. Les Warriors et les Mavericks devraient eux se disputer la dernière place sur le podium. Léger avantage pour Golden State pour l’instant : 50 victoires contre 49.

Les places ne sont pas encore complètement définies à l’Est. Le Heat caracole en tête et possède deux succès de plus (51) que les Celtics (49), son premier poursuivant. Les Bucks et les Sixers ont le même bilan (48 victoires, 30 défaites) mais les champions en titre ont remporté 2 des 3 confrontations entre les deux équipes cette saison.

CHICAGO ET TORONTO EN BALLOTAGE FAVORABLE, CLEVELAND VA SANS DOUTE PASSER PAR LE PLAY-IN

Candidats surprise aux playoffs avec un groupe jeune et en pleine progression, les Cavaliers (43-36) ont longtemps occupé une place dans le top-4 à l’Est avant de marquer un temps d’arrêt ces dernières semaines. Du coup, Darius Garland et ses partenaires sont presque condamnés à terminer septièmes. C’est déjà un vrai pas en avant par rapport aux trois exercices précédents – conclus avec 19, 19 et 22 victoires – mais ce serait dommage de rater l’événement si près du but.
Les Bulls ont eux aussi dégringolé du podium jusqu’à la cinquième place. Ça profite aux Raptors, sixièmes avec le même bilan que Chicago (45-33), dont la deuxième moitié de saison canon devrait permettre d’assurer une place dans le bon wagon

UTAH DÉGRINGOLE, DENVER REMONTE, MINNESOTA EN EMBUSCADE

Premier la saison passée, le Jazz a perdu les pédales. Rudy Gobert et ses coéquipiers viennent de se faire dépasser par les Nuggets de Nikola Jokic. Trois équipes se tiennent dans un mouchoir de poche : 47 victoires pour Denver, 46 pour Utah et 45 pour Minnesota. Le Jazz dispose cependant d’un match de moins et devrait, a priori, conserver sa place dans le top-6, évitant ainsi le play-in.
Les joueurs de Quin Snyder affronteront Phoenix et Memphis, les deux ogres déjà qualifiés (qui risquent de faire tourner), avant de défier les candidats au premier choix de la draft que sont Oklahoma City et Portland. C’est déjà un peu plus compliqué pour les Nuggets, qui vont jouer les Lakers et les Spurs, deux équipes à la lutte pour la dixième place et donc déterminées à gagner, mais aussi les Grizzlies. Les Wizards, Spurs et Bulls seront au programme des Timberwolves.

LES NETS PRESQUE SÛRS DE NE PAS FAIRE MIEUX QUE HUITIÈMES ?

Les changements de règle à New York – qui font de Kyrie Irving un joueur à temps complet – et le retour de Kevin Durant n’ont pas suffi à sortir les Nets de leur mauvaise passe. L’escouade de Brooklyn, première à l’Est il y a quelques mois, s’est complètement sabordée et elle peine encore à se remettre de sa chute au classement. Pour l’instant, les hommes de Steve Nash sont dixièmes ! Avec 40 victoires et 38 défaites, soit le même bilan que les Hornets, neuvièmes.
Les Hawks ont pris les devants avec 41 succès et 37 revers. La place peut avoir son importance. En effet, si toutes ces équipes sont sûres de jouer le play-in, terminer neuvième ou dixième revient à gagner deux matches de suite pour accrocher son ticket en playoffs. Bon, c’est évidemment dans les cordes de KD et compagnie. Sauf qu’ils ne se facilitent pas la tâche.
Et si les Nets venaient à finir neuvièmes ou dixièmes avant de remporter les deux chocs à élimination directe, ils termineraient alors au huitième spot de la Conférence… et se retrouveraient donc contraints d’affronter le Heat dès le premier round des playoffs.

LES LAKERS AU BORD DE L’HUMILIATION

Revenus revanchards et avec plein d’ambitions suite à l’élimination au premier tour des playoffs l’an passé, les Lakers vont probablement faire encore pire cette saison. Ils sont sur le point de manquer le play-in et occupent donc actuellement la onzième place de la Conférence Ouest avec deux victoires de moins que les Spurs ! Le pire, c’est que le calendrier n’est même pas forcément clément pour l’équipe californienne, qui affronte Phoenix, Golden State et Denver pour finir la saison. Avec un duel a priori plus facile contre Oklahoma City. Et encore, rien n’est facile pour Los Angeles à ce stade. Surtout en l’absence de LeBron James, incertain après un nouveau pépin physique.
San Antonio va aussi défier des équipes de playoffs sur cette dernière semaine : Denver, Minnesota, Golden State et Dallas. Ça peut laisser un petit espoir aux Lakers de finir dixièmes. Les Wolves, les Clippers et les Pelicans passeront aussi par le play-in. La mission s’annonce donc très compliquées pour les hommes de Frank Vogel. Quel fiasco.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

More in Basketball