Connect with us

Afrique

Mondial 2022 : Les barrages font décidément beaucoup parler en Afrique, l’Egypte a demandé la disqualification du Sénégal !

Le président de l’Association égyptienne de football (EFA), Gamal Allam, a déclaré qu’ils n’avaient jamais demandé une revanche contre le Sénégal mais que l’Égypte soit qualifiée sur tapis vert.

Les barrages de la Coupe du monde font décidément beaucoup parler en Afrique. Alors que l’Algérie ne digère toujours pas son élimination face au Cameroun et proteste auprès de la FIFA, l’Egypte a aussi tenté de déposer un recours contre la qualification du Sénégal.

Les les Lions de la Teranga ont battu l’Égypte 3-1 aux tirs au but pour assurer sa place à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Selon les Egyptiens, le match a été entouré de nombreuses controverses. Car  avant la rencontre, le bus de l’équipe égyptienne a été retardé et attaqué. De plus, les joueurs se sont fait jeter des bouteilles pendant le match, l’EFA affirmant également que l’équipe faisait l’objet de racisme en raison de certaines des banderoles offensantes dans les tribunes sénégalaises visant Mohamed Salah.

En conséquence, l’EFA a officiellement protesté auprès de la FIFA et le président Gamal Allam a déclaré avoir demandé que le match soit rejoué dans une atmosphère équitable. Cependant, Allam a nié avoir demandé que le match soit rejoué, révélant qu’ils avaient demandé une qualification directe pour la Coupe du monde 2022.

« Nous n’avons pas demandé que le match contre le Sénégal soit rejoué. Nous avons demandé une qualification directe de l’Égypte pour la Coupe du monde en raison de l’atmosphère hostile dans laquelle le match s’est joué », a expliqué le président de l’EFA dans des propos relayés par le média égyptien Kingfut. Reste à savoir désormais si la FIFA va sérieusement considérer ce nouveau recours.

A lire aussi: Election à la FIF: «Je ne suis pas surpris de voir Didier Drogba éliminé au 1er tour»

2 Comments
Advertisement

Facebook

More in Afrique