Mercato: Dembélé, Aurier/PSG, Liverpool : Les 7 infos qui vous ont échappé ce week-end

0
48
MERCATO

Un grand flou entoure l’avenir d’Ousmane Dembélé à Barcelone, Liverpool va recruter Ibrahima Konaté pour sa défense centrale, le PSG pense à Serge Aurier pour renforcer son côté droit, le Real Madrid demande beaucoup pour Martin Odegaard… Tout ceci est dans notre bulletin mercato du weekend.

Flou autour de l’avenir de DembéléMERCATO

Que se passe-t-il avec Ousmane Dembélé ? Samedi, le quotidien Sport avançait que le joueur avait une offre de prolongation mais qu’il n’avait pas encore donné suite pour espérer être libre de quitter la Catalogne l’été prochain. Ce dimanche, Mundo Deportivo nous dit que les décisionnaires catalans n’auraient aucune envie de laisser partir un Dembélé qui revient en très grande forme depuis le début de l’année 2021. Même une somme supérieure à 60 millions d’euros ne suffirait pas pour un joueur acheté 135 millions d’euros, en 2017 à Dortmund
Difficile de démêler le vrai du faux dans cette histoire. Le Barça a tout intérêt à faire prolonger un Dembélé qui semble avoir une bien meilleure hygiène de vie désormais.

Liverpool en passe de recruter Konaté

Minée par les blessures (dont celle, notamment, de Virgil van Dijk), la défense centrale du Liverpool FC pourrait bientôt accueillir un renfort. Le recrutement d’Ibrahima Konaté par les Reds est en effet en passe de se concrétiser, selon The Guardian ce samedi. Un transfert dans les tuyaux depuis plusieurs semaines.
Liverpool est prêt à payer la clause libératoire de 35 millions d’euros qui figure dans le contrat de l’international espoir, sur lequel Jürgen Klopp aurait jeté son dévolu depuis longtemps, d’après le média britannique. Ancien Sochalien, Konaté (21 ans) est lié au RB Leipzig jusqu’en 2023. The Guardian évoque le passage de Naby Keïta du club allemand au club anglais moyennant 60 millions d’euros en 2018, comme un témoin de leurs bonnes relations.
C’est un transfert très probable. Et un tremplin intéressant pour Konaté.

Paris, à droite toute

Selon les informations de L’Equipe, le PSG cherche à se renforcer au poste de latéral droit. Le club de la capitale ne devrait pas lever l’option d’achat d’Alessandro Florenzi, prêté par l’AS Roma. L’Italien, sur courant alternatif depuis son arrivée en septembre et souvent à l’infirmerie, ne comblerait pas pleinement les attentes des dirigeants parisiens.
Pour le suppléer, le PSG aurait deux cibles en vue, toujours selon L’Equipe, et les deux évoluent en Premier League : Hector Bellerin et Serge Aurier. Déjà suivi par le club parisien, le latéral d’Arsenal serait toujours dans les petits papiers de Leonardo. Et pour ce qui est de Serge Aurier, la piste semble être approfondie puisque le journal Le Parisien avait déjà évoqué le dossier il y a quelques jours, révélant que la direction parisienne était favorable à un retour de l’Ivoirien. Le contrat d’Aurier avec Tottenham, où il a connu Mauricio Pochettino, prend fin en juin 2022.

Mercato: Direction l’étranger pour Valère Germain ?

L’aventure marseillaise va s’achever pour Valère Germain, c’est une certitude. En fin de contrat, l’attaquant arrivé en 2017 ne sera pas prolongé et l’arrivée de Jorge Sampaoli n’a rien changé à sa situation, bien au contraire puisque l’Argentin ne l’a pas utilisé une seule minute. « Il y a peut-être un léger regret sur cette période marseillaise où je n’ai jamais vraiment joué dans mon système préférentiel« , a-t-il assuré au micro de Canal+ samedi.
Quelle destination va-t-il prendre cet été ? A 31 ans, sa fin de carrière est encore loin et Germain espère trouver un beau projet pour se relancer. « J’espère découvrir l’étranger parce que ça serait une belle expérience de vie, avance-t-il. Découvrir un nouveau championnat, je pense que ça peut être intéressant pour ma famille et moi. »
Son énorme salaire marseillais refroidissait les candidats potentiels lors des derniers mercatos. S’il n’est pas très gourmand, Germain aura des offres de clubs intéressants même si sa côte est très basse.

Mercato: Maignan, direction Milan ?

Pisté un temps par Tottenham, pour pallier un possible départ d’Hugo Lloris, Mike Maignan pourrait bien s’envoler vers l’Italie et non l’Angleterre, si l’on se fie aux informations de la Gazzetta Dello Sport. Le quotidien transalpin affirme samedi que l’AC Milan et le portier français ont trouvé un accord verbal, autour d’un contrat de cinq ans et d’un salaire annuel net de trois millions d’euros.
L’intérêt pour les Rossoneri s’explique par le fait que Gianluigi Donnarumma arrive à la fin de son contrat et n’a toujours pas prolongé avec le club lombard. La valeur marchande de Maignan, qui sera libre de tout contrat en juin 2022, est estimée aux alentours de 18 millions d’euros.
Si Maignan quitte le LOSC, il devrait poser ses valises dans un club qualifié pour la Ligue des champions. Et Milan semble mieux parti que Tottenham pour disputer la prochaine C1.

Le Real dur en affaire pour Odegaard

Prêté par le Real Madrid, Martin Odegaard réalise des prestations intéressantes sous le maillot d’Arsenal depuis le mois de janvier. A un tel point que les Gunners aimeraient définitivement enrôler le Norvégien. Mais selon The Sun, les négociations avec le Real Madrid s’annoncent compliquées, surtout au vu des évènements récents…
Le tabloïd britannique affirme que depuis le retrait d’Arsenal de la Super Ligue, Florentino Pérez aurait presque doublé la somme réclamée pour Martin Odegaard. Alors qu’Arsenal espérait recruter le Norvégien pour 30 millions d’euros, le club madrilène en voudrait désormais 60… Selon Bild, les Gunners seraient prêts à changer leur fusil d’épaule et souhaiteraient désormais recruter le milieu créateur de Dortmund, Julian Brandt.
Même si Odegaard dispose d’un fort potentiel, Brandt reste un « plan B » de qualité pour Arsenal.