Liverpool 8e au classement : Saison difficile en Premier League

0
41
liverpool

Liverpool a vu basculer sa saison il y a quelques semaines déjà. En tête du championnat pendant plusieurs mois, les hommes de Jurgen Klopp s’étaient écroulés d’un coup. Depuis, les Reds n’ont pris que 12 points sur les 39 derniers points disponibles et se battent maintenant pour essayer d’accrocher une qualification en Ligue des Champions la saison prochaine.

Toujours dans la course en Ligue des Champions, Liverpool a parfaitement négocié son huitième aller face à Leipzig. Et pour sauver sa saison, les liverpuldiens se doivent d’aller loin en Coupe d’Europe. Pour Jurgen Klopp pas question de ne se focaliser que sur la C1 et de délaisser le championnat même avec l’enchaînement des matches. « On regarde qui on peut aligner le dimanche et ensuite qui peut jouer le mercredi, mais ce n’est pas que nous avons renoncé à la Premier League, cela n’arrivera jamais. Liverpool est trop grand, trop de gens sont intéressés. On ne joue pas derrière des portes fermées, sans caméras, c’est devant nos supporters et nous sentons la responsabilité que dans chaque match nous devons tout donner pour le gagner. », a-t-il expliqué en conférence de presse.

De nouveau battu par Fulham (1-0), Liverpool s’enlise dans les mauvais résultats. Septième et sûr de ne pas pouvoir conserver son titre, le club coaché par Jürgen Klopp est désormais dans une posture compliquée pour terminer dans le top 4 et jouer la Ligue des Champions.

Champion d’Angleterre l’an passé après avoir survolé le championnat, Liverpool connaît une saison très compliquée. Septième de Premier League à 22 points du leader Manchester City, le club basé sur les bords de la Mersey va perdre son titre. Pire, Liverpool compte quatre points de retard (avec un match en plus) sur Chelsea dernier club qualifié en Ligue des Champions. Autant dire que la situation est particulièrement critique pour les Reds. En championnat, la formation de Jürgen Klopp reste sur 6 défaites lors des 7 derniers matches et accuse le coup. Le dernier revers ce dimanche contre le relégable Fulham (1-0) prouve une fois de plus que Liverpool est impuissant. Pourtant il va falloir réagir et vite lors des dix derniers matches de Premier League pour espérer sauver la saison.

L’ancienne légende de Liverpool, Jamie Carragher a livré un constat sévère, mais réaliste : «cet homme (Jurgen Klopp ) a appelé à juste titre son équipe les «monstres de la mentalité» et ils méritaient cette étiquette. Mais pour le moment, ils sont comme des «nains de la mentalité». Chaque fois qu’il y a un peu d’adversité, qu’ils sont menés dans un match, son équipe ne gère tout simplement pas bien l’adversité lors de ces trois ou quatre derniers mois. Il semble que les quatre premières positions sont maintenant loin.»

Bien que touché par de nombreuses blessures, Liverpool déçoit continuellement sans arriver à inverser la tendance. Si bien que Jürgen Klopp ne pense pas au Top 4 dans l’immédiat : «vous pouvez imaginer que ce n’est vraiment pas ma préoccupation pour le moment. Je comprends que vous devez demander cela, mais je ne peux pas y penser. Nous devons gagner des matches de football, nous devons gagner un match de football, ce serait déjà utile et ensuite nous verrons le reste.»

Liverpool: Une fin de saison à haut risque

Passablement touché par la nouvelle défaite contre Fulham, Jürgen Klopp a fait le point sur la situation de son équipe en conférence de presse. S’il n’en veut pas à ses joueurs par rapport à leur investissement, il a l’impression que mentalement son équipe est dans une grosse crise de confiance.

«Vous pouvez vouloir gagner une partie parce que vous avez gagné toutes les autres avant, ou vous voulez gagner une partie parce que ça fait longtemps, c’est plutôt notre situation. Croyez-moi, ces garçons le veulent, mais cela ne fonctionne pas pour le moment et il y a quelques raisons à cela. Nous ne marquons pas de buts et nous en concédons au moins un, ce qui semble suffisant pour le moment contre nous. Vous pouvez discuter de tout ce que vous voulez, évidemment, je ne peux pas simplement répondre et dire : « Ouais, nous n’avons pas de mentalité » Nous avons une mentalité, ce n’est probablement pas la mentalité à laquelle nous sommes habitués, mais les garçons veulent gagner des matches», a expliqué le technicien allemand.

Avec 6 défaites et 2 matches nuls lors de ses 8 dernières rencontres à Anfield, Liverpool connaît d’ailleurs sa pire série depuis mars 1952, ce qui témoigne de la gravité de la situation. Mercredi, Liverpool disputera un match particulièrement crucial en Ligue des Champions contre le RB Leipzig. Vainqueurs 2-0 à l’aller, les Reds sont en ballotage favorable, mais ne devront pas craquer sous peine d’hypothéquer leurs dernières chances de titre.

Si c’est la soupe à la grimace à Liverpool, Jürgen Klopp tente de relever tant bien que mal la tête : «le prochain match se déroulera dans une compétition différente où nous n’avons pas été trop mal jusqu’à présent, mais ce sera difficile, évidemment, nous devons donc nous assurer que nous sommes prêts pour cela. Si nous pouvons passer, ce qui n’est pas garanti, cela pourrait donner de la confiance. Ensuite, nous avons les Wolves, qui sont difficiles à jouer, puis nous avons quelques semaines de congé à cause du match de Chelsea et de la trêve internationale et de tout ce genre de choses. Nous devons utiliser ce temps, nous devons espérer que tous les garçons qui vont dans leurs équipes nationales reviennent en bonne santé, comme toujours. Ensuite, je pense qu’il y a encore neuf ou 10 matches à disputer, ce qui ressemble à 27 ou 30 points, donc il y a beaucoup à faire et nous allons essayer.» C’est l’alerte rouge chez les Reds !

Accueil