NBA: Les mots virulents de Fournier à Kevin Durant durant leur embrouille révélés

1
63
fournier
Publicité

Sèchement battus par Brooklyn, les Celtics sont déjà au pied du mur à l’approche du Game 3. La frustration gagne du terrain dans les rangs de la maison verte, à l’image de l’embrouille provoquée par Evan Fournier face à Kevin Durant dans la nuit. On vous révèle une partie de ce qui a été dit entre les deux hommes.

Après une saison régulière bien morne de la part des Celtics, rares étaient ceux qui donnaient cher de leur peau lors de la série face à Brooklyn. Et pour l’instant, ça se vérifie de manière implacable. Largement battus au Barclays Center dans la nuit (130-108), les coéquipiers de Jayson Tatum voient leurs vacances se profiler à grands pas, à moins d’un sursaut héroïque.

Ce sursaut, Evan Fournier a tenté de l’insuffler. En plus de ses 16 points, le Français a essayé de réveiller le groupe en provoquant une embrouille avec Kevin Durant dans le 3ème quart-temps.

Les choses ont débuté par un petit trash-talking, avant que Fournier ne lâche un « shut the fuck up » à KD (comprenez « ferme ta gueule »), qui a fait se retourner illico presto le double champion NBA. Par la suite, le Français a enfoncé le clou en utilisant le fameux « b-word », « bitch », qui se passe de traduction.

Une séquence qui n’a pas eu un effet colossal, et sur laquelle Fournier n’a pas vraiment souhaité élaboré lors de sa conférence de presse après le match :

« Ce qu’il s’est passé avec KD, il n’y a pas grand chose à dire dessus, vraiment. C’est juste les playoffs. »

Espérons pour Boston que Durant ne voit pas là une source de motivation supplémentaire pour encore plus les pilonner, lui qui tourne à 29 points de moyenne sur les deux premiers matchs de la série…

Evan Fournier s’en est vertement pris à Kevin Durant dans l’espoir, peut-être, de secouer le cocotier. Malheureusement, l’écart est si grand sur le terrain que rien ne semble pouvoir faire revenir les C’s dans la série…

A lire aussi: Basketball: La NBA annonce la création de « NBA Africa »

Publicité

1 COMMENTAIRE