Connect with us

Cameroun

Les joueurs de l’Anafoot affolent les clubs des championnats locaux !

Créé en 2014 pour promouvoir et développer la formation des footballeurs au Cameroun, l’Anafoot commence peu à peu à sortir des joueurs de qualité, au grand bonheur des clubs camerounais.

Rappelons que l’Académie nationale de football (Anafoot) a été créée en par le décret N°363 du 25 septembre 2014  du président de la République Paul Biya. Elle a pour principales missions: l’initiation et l’encadrement des jeunes à la pratique du football de haut niveau; la formation initiale et continue des formateurs à l’enseignement théorique et à la pratique élaborée du football; le développement de l’expertise nationale dans les métiers liés au football; la collecte, la conservation et la diffusion de la documentation relative au football; la recherche fondamentale et appliquée aux métiers liés au football.

Pour le directeur  général de l’Anafoot Carl Enow Ngachu qui s’est exprimé dans les colonnes de Cameroon tribune: « le cycle de la formation s’étend sur six ans. Les enfants qui ont été détectés en 2017 et qui suivent la formation depuis 2018 arrivent pour certains, notamment les plus doués, à la fin de leur cycle. L’entrée de ceux de nos pensionnaires, dont trois évoluent dans les rangs d’Apejes de Mfou depuis le début de la saison, est le fruit du Tournoi des pôles régionaux que nous avons organisé l’an dernier. C’est dans ce cadre qu’Apejes de Mfou a été particulièrement  marqué par ces jeunes joueurs.»

Le plus illustre des anciens pensionnaires de l’Anafoot se nomme Yvan Noh Nafeng (17 ans), qui évolue à Apejes de Mfou. Entrée en cours de jeu le 13 avril dernier, contre le Canon, il a en un quart d’heure illuminé le match de son talent naissant. Ses touches de balle, sa maîtrise technique et son intelligence ont régalé le public du stade annexe de la réunification. Qu’importe si sa reprise de volée a échoué sa course sur la barre transversale, l’avenir lui appartient.  

L’ancien entraîneur des Lionnes indomptables précise que : « l’arrivée  de nos joueurs dans le championnat local est la base même de notre existence de l’Anafoot puisque l’une de nos missions est de relever le niveau du championnat local. A part ces garçons, nous avons nos jeunes filles qui débutent la D2 féminine et certaines évoluent  en Guiness Super League, l’élite du football féminin au Cameroun. C’est le cas notamment de Angela Megueyep à Lekié Footbal fille et la gardienne de but Yaunde Amikhe joueuse de Vision sport de Bamenda ».

Le DG de l’Anafoot estime à une quarantaine de joueuses et joueurs qui animent actuellement les compétitions locales. Ils sont issus des dix pôles régionaux  et du centre de formation. Parmi l’effectif féminin, sept joueuses évoluent en Guinness Super League. Pour ce qui est des garçons, trois disputent le championnat professionnel tandis que huit sont alignés dans des équipes des championnats régionaux.

«Je pense que dans les prochains jours, ces statistiques vont s’accroître. Sur la base des conventions dûment signées avec les différents clubs, les joueurs sont mis à leur disposition. La signature avec ses clubs marque la fin de leur formation au sein de l’Académie », conclu Carl Enow Ngachu.

A lire aussi: MTN Élite One : Axel Ndzana marche sur les traces de Kunde

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Facebook

More in Cameroun