Euro 2021: les buteurs chassent Cristiano Ronaldo

2
233
cristiano ronaldo
Publicité

Si beaucoup de buteurs de l’Euro 2020 ont quitté la compétition en huitième de finale, ils sont encore quelques-uns à pouvoir détrôner le Portugais Cristiano Ronaldo, toujours devant avec cinq buts au compteur. Revue des meilleures chances avant le début des quarts de finale vendredi.

C’est un classement parallèle à la compétition qui est toujours scruté de près. Le tableau des meilleurs buteurs de l’Euro 2020 peut encore évoluer d’ici la finale, dimanche 11 juillet à Wembley. Si le classement est étonnamment dominé par les huit buts inscrits « contre-son-camp » (CSC), déjà un record dans un championnat d’Europe, c’est la superstar portugaise Cristiano Ronaldo qui a marqué le plus de réalisations pour son équipe (5). Mais avoir un de ces leaders offensifs dans son équipe n’est pas forcément un signe de réussite : parmi les neuf meilleurs buteurs du tournoi, cinq ont déjà pris la porte (Cristiano Ronaldo lui-même, Benzema, Forsberg, Lewandowski et Wijnaldum). Les quatre autres peuvent donc prétendre à ravir ce titre honorifique à la fin de la compétition.

Publicité

Le classement des meilleurs buteurs de l’Euro avant les quarts de finale :

1. Cristiano Ronaldo (POR), 5 buts
2. Karim Benzema (FRA), Emil Forsberg (SUE), Patrik Schick (RTC), 4 buts
3. Robert Lewandowski (POL), Romelu Lukaku (BEL), Haris Seferovic (SUI), Raheem Sterling (ANG), Georginio Wijnaldum (P-B), 3 buts
4. Álvaro Morata (ESP), Kasper Dolberg (DAN), Thorgen Hazard (BEL), Ciro Immobile (ITA), Xherdan Shaqiri (SUI)…, 2 buts

Patrik Schick (RTC), 4 buts

S’il y a bien un nom qui va rester dans la mémoire de cet Euro 2020, c’est celui de Patrik Schick, le buteur tchèque du Bayer Leverkusen. L’attaquant de 25 ans réalise un Euro sensationnel, ponctué par un but de 45 mètres de toute beauté face à l’Écosse (0-2) lors de la première journée. L’une, si ce n’est la plus belle réalisation de la compétition à la veille de la dernière ligne droite du tournoi. Décisif à quatre reprises, notamment en huitièmes de finale pour l’une des plus grandes performances de la République tchèque face aux Pays-Bas (2-0), Patrik Schick semble inarrêtable dans cet Euro. Il peut remettre ça dès samedi, dans un quart de finale qui s’annonce très ouvert contre le Danemark.

Romelu Lukaku (BEL), 3 buts

Romelu Lukaku a attendu son heure, et le voici plus que jamais dans la lumière avec la Belgique. Auteur de trois buts, l’attaquant prolifique de l’Inter Milan (24 buts cette saison) s’affirme comme l’un des meilleurs attaquants du monde, comme il l’a sous-entendu en conférence de presse à l’Euro 2020. Son sens du but, son travail devant la surface et son emprise physique sont autant d’atouts dans le jeu de l’avant-centre de 28 ans des Diables rouges qui font de lui le potentiel meilleur buteur de la compétition. Pour cela, il faudra à nouveau briller lors d’un quart de finale attendu face à l’Italie, contre qui il n’avait pas réussi à marquer à l’Euro 2016.

Haris Seferovic (SUI), 3 buts

En bon renard des surfaces, à l’aise devant le but, le Suisse Haris Seferovic a mené sa sélection pour décrocher l’un de ses plus beaux exploits en compétition majeure, lundi, lors du huitième de finale victorieux contre la France (3-3, 5-4 t.a.b). S’il a été remplacé avant la séance de tirs au but, l’attaquant du Benfica Lisbonne a inscrit deux buts de la tête et relancé son équipe dans les derniers instants de ce huitième de finale. Auparavant, il s’était illustré contre la Turquie en phase de groupes d’une frappe à l’entrée de la surface de réparation pour son premier but. Avec trois réalisations au compteur, cet avant-centre complet demeure l’une des principales menaces offensives des Helvètes, dont l’Espagne devra se méfier en quart de finale vendredi.

Raheem Sterling (ANG), 3 buts

L’Angleterre n’a pas brillé en phase de poules, mais son attaquant Raheem Sterling a lui bien répondu présent. Le buteur de Manchester City a permis à sa sélection de terminer en tête de son groupe D grâce à deux victoires sur le plus petit des scores, 1-0, contre la Croatie et l’Écosse. A l’inverse de son capitaine et coéquipier d’attaque, Harry Kane, en-dedans, Raheem Sterling a fait lever les supporters anglais dès le début du tournoi. Et bis repetita en huitième de finale, où il marque le premier but libérateur des « Three Lions » contre l’Allemagne (victoire 2-0). Dans une forme incontestable, l’attaquant de 26 ans est l’élément clé de l’attaque anglaise, capable de trouver encore la faille samedi en quart de finale face à l’Ukraine avant de viser plus haut, dans le dernier carré devant les supporters anglais à Wembley.

 

A lire aussi: MERCATO: KYLIAN MBAPPÉ NE VEUT PAS PROLONGER AVEC LE PSG

- Publicité -

2 Commentaires