Euro espoirs 2021: Les 5 pépites à suivre lors de l’Euro Espoirs de football

0
38
EURO ESPOIRS
Le Championnat d’Europe des moins de 21 ans, qui débute mercredi 24 mars, rassemble les plus belles promesses du football mondial. Voici notre sélection des cinq joueurs qui ont tout pour briller rapidement avec les plus grands.

Phil Foden, Federico Chiesa ou Dani Olmo disputaient il y a encore deux ans l’Euro Espoirs. Aujourd’hui, ils sont alignés dans les plus grands clubs en Ligue des champions et évoluent déjà en équipe nationale.

Le championnat d’Europe des moins de 21 ans, qui débute mercredi 24 mars, rassemble les meilleurs jeunes joueurs du Vieux Continent. Avec des Koundé, Camavinga ou Gouiri, la France a une génération exceptionnelle cette année. Voici notre sélection des cinq joueurs à suivre lors de la compétition.

1. Youssoufa Moukoko (Allemagne), le phénomène de 16 ans

Youssoufa Moukoko, qui a découvert le monde professionnel cette saison, bat tous les records de précocité. L’attaquant allemand sera sans doute l’attraction majeure de cette Euro Espoirs.

euro espoir 2021

En décembre 2020, le buteur du Borussia Dortmund est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la Ligue des champions, à 16 ans et 18 jours. Depuis le 13 mars, il est désormais le plus jeune joueur à avoir inscrit trois buts dans les cinq grands championnats.

Moukoko, qui possède aussi un passeport camerounais, est très vite devenu célèbre en Allemagne pour ses statistiques affolantes dans les catégories de jeunes. Engagé à 12 ans dans le championnat U17, il y a marqué 90 buts en 56 matches. À 14 ans, il a été surclassé en U19, et inscrit 47 buts en 25 matchs.

À 14 ans, Youssoufa Moukoko a signé son premier contrat avec l’équipementier Nike.

2. Sandro Tonali (Italie), l’« héritier » de Pirlo ?

EURO ESPOIR 2021

Courtisé par toute l’Italie à l’été 2020, Sandro Tonali a choisi de rejoindre l’AC Milan cette saison. Le milieu de terrain de 20 ans, arrivé en provenance de Brescia, est régulièrement comparé à Andrea Pirlo.

L’entraîneur de la Juventus Turin s’est d’ailleurs montré élogieux sur son « successeur » lors d’un live Instagram : « On dit souvent que Tonali est mon héritier, mais, selon moi, il possède un tout autre profil. Il est beaucoup plus complet, notamment en phase défensive… C’est un mix entre moi et plusieurs autres joueurs. »

À l’aise des deux pieds, avec un gros volume physique, Tonali a tout du milieu moderne. Sa première sélection en A, le 15 octobre 2019, montre à quel point il est en avance sur les jeunes de son âge.

3. Brian Brobbey (Pays-Bas), la nouvelle perle de l’Ajax

EURO ESPOIR 2021

Buteur face à Lille en Ligue Europa, Brian Brobbey est un pur produit du centre de formation de l’Ajax Amsterdam. Le club néerlandais, réputé pour sortir régulièrement les futures stars des Oranje, regrette déjà son départ annoncé à Leipzig en fin de saison. Comparé à Romelu Lukaku par Julian Nagelsmann, l’attaquant de 19 ans dispose de qualités physiques incroyables.

Brobbey, qui affiche un bilan de 37 buts en 41 matchs en équipes de jeunes, a déjà été sacré deux fois champion d’Europe avec les U17 en 2018 et 2019.

4. Pedro Gonçalves (Portugal), le meilleur buteur de Liga Nos

EURO ESPOIR 2021

Avec 15 buts inscrits depuis le début de saison, Pedro Gonçalves est déjà le meilleur buteur de D1 portugaise avec le Sporting, qu’il a rejoint à l’été 2020 en provenance de Famalicao. Ses statistiques impressionnantes n’ont pas tardé à attirer les grands clubs européens, comme Liverpool et Manchester United selon The Telegraph .

Pedro Gonçalves (22 ans) est souvent comparé à son prédécesseur Bruno Fernandes, qui fait aujourd’hui les beaux jours des Red Devils. Le parcours du jeune Portugais l’a déjà conduit à traverser la Manche à 19 ans. À Wolverhampton, il n’a joué qu’une rencontre de Coupe de la Ligue anglaise, avant de rentrer au pays en 2019. Deux ans plus tard, les Wolves doivent le regretter.

5. Aurélien Tchouaméni (France), la saison de l’explosion

EURO ESPOIR 2021

Aurélien Tchouaméni vient de fêter ses 21 ans en janvier. Le Monégasque, qui va découvrir les Espoirs lors de l’Euro, réalise une saison impressionnante en Ligue 1. Sous les ordres de Niko Kovac, son activité dans l’entrejeu est dingue et il s’est imposé comme un élément essentiel à l’ASM.

Avec deux buts et deux passes décisives cette saison, l’ancien Bordelais montre une progression constante. Positionné plus haut sur le terrain qu’à ses débuts, il met d’avantage en avant ses capacités athlétiques et techniques. Sans faire de bruit, il s’affirme comme l’un des meilleurs milieux de Ligue 1.

A lire aussi : Ligue des champions: les tendances pour les qualifiés européens avant les sprints finaux