Connect with us

Afrique

Le barrage de la peur pour Belmadi

Le sélectionneur de l’Algérie Djamel Belmadi a dévoilé  sa liste des 24 joueurs qui affronteront le Cameroun lors d’une double confrontation qui s’annonce fatidique aussi bien pour les joueurs que pour le sélectionneur des Verts qui joue certainement sa place sur ce barrage.

L’Algérie et le Cameroun s’affrontent le 25 et le 29 mars prochain dans le cadre des barrages qualificatifs pour le Mondial 2022 au QatarUn choc entre deux mastodontes du continent africain qui verra malheureusement une seule des deux nations valider son billet pour la prochaine Coupe du Monde.

Pendant que le barrage s’annonce passionnant à suivre sur le terrain, qu’en est-il des bancs de touche des deux sélections ?

D’un côté, les Lions Indomptables qui ont fini 3e d’une CAN jouée à domicile viennent de changer de sélectionneur avec l’arrivée du mythique Rigobert Song à leur tête, joueur le plus capé de la sélection camerounaise avec 137 sélections, dans l’espoir de qualifier son pays seulement un mois après son arrivée sur le banc des Lions Indomptables.

De l’autre côté, Djamel Belmadi, qui a pris les reines de la sélection algérienne en 2018 et qui a redonné ses lettres de noblesse à une nation qui n’arrivait plus à trouver la stabilité nécessaire pour pouvoir performer au plus haut niveau (6 sélectionneurs différents entre 2014 et 2018), joue certainement sa place sur le banc à l’issue de cette double confrontation. Une situation qui peut sembler paradoxale pour le technicien algérien.

Une Algérie dans le flou

Il y a encore peu l’équipe algérienne était crainte par toutes ses adversaires sur le continent africain. En effet, les Fennecs vainqueurs de la CAN 2019 ou encore de la Coupe d’Arabe le 18 décembre dernier produisaient un jeu tourné vers l’offensive séduisant et terriblement efficace.

Pour preuve, les Verts de Belmadi ont enchaîné une série de 35 matchs sans défaites entre 2018 et 2021. Une incroyable série d’invicibilté qui constitue le record d’Afrique aujourd’hui. Cet exploit réalisé par les Fennecs est tout à fait remarquable surtout lorsque l’on sait que l’Algérie a échoué à seulement deux matchs d’obtenir le record mondial de la plus longue série d’invincibilité pour une sélection détenu par la Squadra Azzura avec ses 37 matchs sans défaites.

Cependant, cette série d’invicibilité a sans doute masqué pendant un certain temps des lacunes dans le jeu algérien notamment sur l’aspect défensif ou encore sur l’équilibre de l’équipe.

La dernière CAN aura été fatale pour les Algériens qui ont explosé en plein vol en se faisant éliminer dès le premier tour d’une compétition dont ils étaient pourtant les grandissimes favoris.

Bounedjah absent, retour de GuediouraBounedjah écarté de liste de l'Algérie pour les barrages de la Coupe du monde contre le Cameroun

En effet, l’Algérie a vu ses lacunes dévoilées sans nul doute au plus pire des moments avec ce barrage contre le Cameroun qui se profile fin mars.

Aujourd’hui, Djamel Belmadi a dévoilé un groupe profondément remanié avant la double confrontation contre les Lions Indomptables, preuve que le doute a pénétré les rangs du staff algérien. Parmi les choix forts faits par Belmadi, la non convocation de l’attaquant Baghdad Bounedjah, qui était pourtant un des hommes forts des Fennecs lors du sacre continental de 2019, est à relever. On note aussi les absences du Brestois Belkebla et du Hammer Benrahma.

De plus, le milieu de terrain niçois Hicham Boudaoui et l’ancien Lyonnais Rachid Ghezzal feront leur retour, de même que Adlène Guedioura (qui joue aujourd’hui en D3 anglaise) afin de retrouver certainement une stabilité perdue au milieu de terrain et sur le plan défensif avec celui qui, tout comme Bounedjah, était un homme fort de Belmadi en 2019 lors de la CAN remportée en Égypte.

Des changements dans le groupe qui peuvent interroger, notamment sur la question du timing. Autants de changements juste avant une échéance aussi importante était-elle sans doute la meilleure chose à faire pour Belmadi ?

Dernière chance pour Belmadi ?

Belmadi joue sans nul doute sa dernière carte lors de ce barrage, lui qui semble fatigué aussi bien mentalement que physiquement par ses 4 ans passés à la tête de la sélection algérienne.

En effet, une non qualification de l’Algérie pour le Mondial sonnerait sans doute la fin de l’ère victorieuse Belmadi chez les Fennecs.

En tout cas, Riyad Mahrez et ses coéquipiers feront tout pour permettre à l’Algérie de se qualifier pour la 5e Coupe du Monde de son histoire dont la dernière participation remonte à 2014 avec une élimination avec les honneurs en 1/8e de finales face aux futurs champions du monde allemands.

 

A lire aussi: Bounedjah écarté de liste de l’Algérie pour les barrages de la Coupe du monde contre le Cameroun

2 Comments
Advertisement

Facebook

More in Afrique