Connect with us

UEFA Champions Ligue

Incidents au stade de France: la ministre française des Sports accuse l’UEFA et Liverpool

Incidents au stade de France: la ministre française des Sports accuse l’UEFA et Liverpool

La ministre française des Sports a imputé la responsabilité des incidents survenus lors de la finale de la Ligue des champions à l’UEFA et à Liverpool.

Amélie Oudéa-Castéra, ministre française des Sports est revenue ce lundi sur les incidents survenus autour du stade de France lors de la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid. Pour le membre du gouvernement, c’est l’afflux de supporters des Reds sans billet autour du stade qui a provoqué les troubles.

Par ailleurs, elle reproche à l’UEFA d’avoir accepté des produire des billets papiers qui ont été falsifiés en nombre importants. «On doit prendre la mesure de l’ensemble des choses qui se sont passées. Ce qu’il faut avoir en tête, c’est qu’il y a cet afflux de supporters britanniques de Liverpool sans billet ou avec des billets falsifiés. Le préfet a estimé cet amas entre 30.000 à 40.000 personnes, c’est plus de 45% de sureffectif. Il y a eu une pression exceptionnelle sur les forces de sécurité qui ont eu les pires difficultés à maîtriser les flux.

Ensuite, il y a eu le choix de lever la première zone de filtrage, notamment parce qu’il y avait une proximité de l’autoroute qui créait des risques sur les personnes. Le préfet de police a pris la décision de faire entrer gens sur le parvis, plus près de la seconde zone où il y avait des tourniquets. Du fait que les billets étaient faux, les tourniquets étaient bloqués et il y a eu une concentration sur le parvis qui a créé des problèmes de sécurité et d’engorgement qui ont créé une attente extraordinairement frustrante pour les gens », a expliqué Oudéa-Castéra.

«Il y avait des faux billets et des supporters sans billet. On va regarder la proportion de l’un et de l’autre. La dimension de la billetterie est l’une des plus importantes à comprendre de cette affaire, savoir d’où viennent ces faux billets. Comment ils ont pu être produits en nombre si important. L’UEFA doit absolument comprendre ce qu’il s’est passé.

Ils ont accepté qu’il n’y ait pas un recours exclusif à l’application mobile qui devait être utilisée et qui génère des billets infalsifiables, intransmissibles. Liverpool a demandé qu’il n’y ait pas l’utilisation de cette application mobile, l’UEFA a accepté et créé un circuit de billets papier qui a créé des débordements», a-t-elle justifié.

Advertisement

Facebook

More in UEFA Champions Ligue