Connect with us

Afrique

La CAF prélève 300 millions F à la FECAFOOT et l’octroi à UCB

C’est l’épilogue d’un conflit d’intérêt qui a opposé pendant la Can 2021, la Fédération camerounaise de football à l’Union camerounaise des Brasseries, avec comme arbitre la Caf.

Pendant la dernière Coupe d’Afrique des nations de football disputée au Cameroun, loin des aires de jeu, deux industries brassicoles du pays se sont livrées une grosse bataille dans une compétition organisée par la Confédération africaine de football (Caf): l’Union camerounaise des brasseries (Ucb) était face à Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC), avec comme arbitre la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et comme commissaire de match l’agence Ascèse.

Sur le terrain, le Cameroun en terminant troisième de la Can 2021 a bénéficié de la Caf, organisatrice de la compétition, d’une enveloppe de 2 millions de dollars, soit environ 1 milliard de F CFA. De cette somme, la Caf a viré dans les comptes de l’Union camerounaise des brasseries (Ucb), la rondelette somme de 500.000 dollars US soit environ 300.000.000 de F CFA environ.

La Caf a pris cette décision à la suite des violations par la Fecafoot à travers son projet Tanière du Lion mis en place avec le concurrent Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC), d’un droit l’exclusivité accordé par l’instance faîtière du football africain à UCB.

A la Fecafoot, un doigt accusateur est pointé sur Mireille Fomekong. La patronne de  l’agence de conseil en marketing et publicité Ascèse qui s’est imposée comme l’une des références du secteur de la communication au Cameroun. C’est ainsi qu’elle conseille aussi bien la Fecafoot que la SABC, notamment le lancement des fameuses «Fans Zones» déployées dans de nombreuses villes du pays pendant la Can 2021 : Douala, Yaoundé, Nkongsamba, Sangmelima, Bafoussam, Bertoua, Garoua et bien d’autres.

En espérant trouver une solution à l’amiable : Ascèse qui conseille la Fecafoot a demandé à son client de conclure un accord avec la SABC qui se trouve être autre acquéreur, pour la création des « Fans Zones »  pendant la CAN sous des appellations diverses comme « Le Lion Peut », « La Tanière du Lion »… UCB, qui a un contrat d’exclusivité, proteste auprès de la CAF, et a en définitive gain de cause et les 500.000 dollars (environ 300 millions de F CFA) lui sont versés en réparation du préjudice.

A lire aussi: La FECAFOOT réagit aux propos de Djamel Belmadi

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Mondial féminin U17: Les Lionnes affrontent les Chipolopolos dames ce mercredi à Ahmadou Ahidjo – ActuSport Online

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Facebook

More in Afrique