Connect with us

Basketball

Le GM des Bucks revient sur l’arrivée (pas vraiment utile) de Serge Ibaka

Le GM des Bucks revient sur l’arrivée (pas vraiment utile) de Serge Ibaka

NBA – Pour faire venir le champion 2019, Milwaukee a sacrifié plusieurs joueurs extérieurs, qui auraient été utiles en playoffs. Serge ibaka, lui, n’a quasiment pas joué contre Chicago et Boston

En février, et face à l’absence prolongée de Brook Lopez, les Bucks ont tenté un pari en récupérant Serge Ibaka. Sur le papier, c’était une bonne idée, avec l’arrivée d’un vétéran, champion en 2019, et bon défenseur.

C’était aussi une manière de blinder la raquette des champions 2021, avant les futurs duels contre les Sixers, les Celtics, le Heat ou encore les Nets en playoffs, avait expliqué le GM de la franchise, Jon Horst, à l’époque. Une version qu’il confirme encore aujourd’hui.

« On avait absolument besoin de Serge, pour combler ce vide, à ce moment-là », déclare-t-il. « On avait besoin d’un joueur à cet instant. Et Serge a été très bon. Il a rempli ce rôle. De plus, il a été un superbe professionnel. Il était prêt pour chaque match de saison régulière ou de playoffs. J’ai pensé que c’était un excellent ajout. »

Sauf que pour monter ce transfert, les Bucks ont cédé Donte DiVincenzo, Rodney Hood et Semi Ojeleye. Et vu la suite des playoffs, avec la blessure de Khris Middleton, ce manque dans les ailes a pesé. Surtout que l’ancien de Toronto et du Thunder n’a pas joué ou presque (22 minutes au total en six matches) contre Chicago puis Boston…

« Ce besoin n’est pas devenu aussi important qu’il aurait pu l’être ou qu’on aurait pu le souhaiter », concède le dirigeant des Bucks. « C’est pourquoi Ibaka était une assurance pour nous. Mais, de toute évidence, vu comment les choses ont terminé, avec un ailier en moins et un intérieur en plus, ce n’était pas génial. »

Dès lors, même si la franchise ne pouvait pas anticiper la blessure du champion olympique de Tokyo au premier tour, la question se pose : regrette-t-il ce transfert ?

« Je suis convaincu par ce choix, par sa justification comme par notre manière de faire », conclut Jon Horst. « On a transféré Donte, qui allait être libre, pour des futurs choix de Draft qu’on va pouvoir utiliser. Je suis en réalité très heureux de ce résultat, qui nous a permis d’être dans cette position. »

A lire aussi: Affaire Joël Embiid, la réaction de Thomas, son père : «ce sont les autorités françaises qui sont venues vers lui»

Advertisement

Facebook

More in Basketball