PSG-Nantes: Di Maria sorti après un home jacking, les parents de Marquinhos egalement victimes

0
57
di maria

Lors de PSG-Nantes, ce dimanche au Parc des Princes, Angel Di Maria a été sorti en raison d’un problème personnel grave et raccompagné au vestiaire par Mauricio Pochettino. Un cambriolage violent a eu lieu chez l’Argentin, en présence de sa famille, et chez les parents de Marquinhos.

Deux joueurs du PSG victimes d’évènements graves. Tous les téléspectateurs se sont d’abord demandés ce qu’il s’est passé entre Leonardo, Mauricio Pochettino et Angel Di Maria en début de seconde période lors de PSGNantes ce dimanche soir au Parc des Princes. A la 62e minute, alors que les Nantais venaient d’égaliser, l’entraîneur argentin a fait sortir du terrain son compatriote. Angel Di Maria a ensuite été raccompagné au vestiaire par Mauricio Pochettino, qui lui a parlé à l’oreille. Quelques instants plus tôt, Leonardo était descendu de plusieurs rangs dans les tribunes pour échanger avec Mauricio Pochettino. Les caméras du diffuseur de la rencontre, Canal +, ont saisi ce moment. Le directeur du PSG est ensuite remonté en loge. Il était au téléphone.

La scène a surpris tout le monde. Y compris le diffuseur, Canal+, pris de court après avoir raté l’action de l’égalisation nantaise. Nous étions quasiment à l’heure de jeu quand une scène a capté l’attention de toutes les caméras. On y voyait le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, appeler le team manager du club afin que ce dernier passe un message à Mauricio Pochettino. Quelques instants plus tard, l’entraîneur argentin est même allé parler directement au Brésilien en tribune. Certains commençaient alors à penser à une éventuelle prise de bec entre les deux dirigeants parisiens.

Sauf que la sortie dans la foulée d’Angel Di Maria, étonné sur le coup de devoir céder sa place, et le choix de Pochettino de le raccompagner au vestiaire a fait tiquer les observateurs. Au final, le PSG, désireux de stopper au plus vite la propagation de diverses rumeurs, a annoncé aux journalistes présents que le milieu offensif argentin, ainsi qu’un autre joueur du club ont été victimes d’un cambriolage avec séquestration. L’information a glacé le sang, d’autant que le club de la capitale a précisé que ces deux événements ont été assez violents.

Des cambriolages très violents

Selon les informations de RMC Sport, Angel Di Maria a été sorti de la pelouse en raison d’un problème personnel grave. Un cambriolage violent a eu lieu chez lui et au domicile des parents de Marquinhos. Des « home jacking » en présence des familles des deux joueurs, notamment des enfants. Très choqués, les joueurs ont été informés après le match PSG-Nantes (1-2), sauf dans le cas d’Angel Di Maria, prévenu pendant la rencontre en raison de la gravité. Leonardo et Mauricio Pochettino ont été mis au courant à la mi-temps. Mauro Icardi avait déjà subi un cambriolage en février.

Angel Di Maria vient juste de prolonger son contrat avec le PSG d’un an, soit jusqu’en juin 2022. L’Argentin et sa famille ont déjà subi un « home jacking » à Manchester en février 2015. « Il avait de jeunes enfants, il vivait quelques maisons en dessous de la mienne et quelqu’un a essayé de le cambrioler, a expliqué Wayne Rooney dans le Sunday Times il y a quelques mois. Lui comme sa famille avaient été secoués, on a vraiment senti que ça allait être difficile à partir de là et c’était donc sans doute mieux pour lui de partir.  »

500 000€ de préjudice pour Di Maria

Plus tard dans la soirée, l’identité du deuxième joueur concerné a fuité : il s’agit de Marquinhos. Cependant, ce n’est pas domicile du capitaine francilien qui a été visé, mais celui de ses parents, situé dans les Yvelines. Tard dans la nuit, le Brésilien a fait publier un message sur son Instagram pour rassurer tout le monde. Toutefois, L’Equipe nous a appris le déroulé de ces deux cambriolages simultanés. Concernant les parents de Marquinhos, c’est le père du défenseur qui a été surpris par les malfrats alors qu’il donnait à manger à son chien dehors.

Contraint par deux inconnus de les mener aux objets de valeur présents dans le domicile, le père du joueur aurait reçu plusieurs coups au visage, aux côtes ainsi qu’au thorax. Les voleurs auraient ensuite dérobé, entre autres, des bijoux et 2 000€ en liquide. Ils ont ensuite enfermé la victime ainsi que deux adolescentes présentes ce soir-là dans la suite parentale avant de s’enfuir. Enfin, pour ce qui est de l’affaire Di Maria, si le joueur n’a toujours pas donné de nouvelles, le quotidien indique que les voleurs se sont introduits dans son domicile sans se faire remarquer, avant de faire main basse sur des bijoux. Le préjudice s’élèverait d’ailleurs à 500 000€. Une triste soirée qui sera difficile à oublier pour la famille de l’Argentin déjà victime d’un home-jacking à Manchester en 2015.

A lire: Mercato : Le plan se met en place pour Kylian Mbappé !