Premier League: la colère des supporters fait perdre plus de 200M à Manchester United

1
171
manchester united
Publicité
Selon des informations du Guardian, Manchester United a perdu un sponsor après la gronde des supporters. The Hut Group, qui devait apparaître sur les tenues d’entraînement pour les dix prochaines saisons contre un montant estimé à 232 millions d’euros, a décidé de se retirer par crainte d’être pris à partie par les fans.

Sur le terrain, Manchester United vit une saison plutôt réussie. Deuxième de Premier League, l’équipe mancunienne disputera aussi la finale de la Ligue Europa (sur RMC Sport). Mais les Red Devils se sont mis à dos leurs propres supporters ces dernières semaines, en participant au lancement du projet de Super League européenne.manchester united

Un contrat estimé à 232 millions d’euros pour Manchester United

Le 2 mai dernier, des supporters étaient entrés dans Old Trafford, ayant raison du match de Premier League face à Liverpool, reprogrammé depuis. Et comme le révèle The Guardian ce lundi, cette action a aussi eu des conséquences pour le club, avec un sponsor qui a décidé de se retirer.

Publicité

L’entreprise The Hut Group, qui devait sponsoriser les tenues d’entraînement de Manchester United sur les dix prochaines saisons pour un montant estimé à 232 millions d’euros, s’est retirée au vu de la gronde des supporters. Une partie des fans du club, en manifestation contre la famille Glazer, propriétaire du club, appelle au boycott des partenaires commerciaux de leur équipe.

La société THG, estimée à plusieurs milliards de livres et dont des bureaux sont situés à Manchester, craignait d’être la cible des supporters en tant qu’entreprise locale et d’être victime de ce boycott. L’actuel contrat avec AON, qui sponsorise les maillots d’entraînement du club mancunien, expire le 30 juin prochain. Les dirigeants vont donc devoir se mettre en recherche d’un nouveau contrat.

A lire aussi: Football: Les 25 Africains vainqueurs de Champions League, en attendant Mahrez ou Ziyech

- Publicité -

1 COMMENTAIRE