20.2 C
New York
mardi, mai 18, 2021
Accueil Uncategorized Volley-ball : Bernardinho deviendra le sélectionneur des Bleus après les Jeux olympiques

Volley-ball : Bernardinho deviendra le sélectionneur des Bleus après les Jeux olympiques

0
40
Bernardinho

Bernardinho de son vrai nom  Bernardo Rezende,la légende brésilienne, succédera à Laurent Tillie. Il sera à la tête de l’équipe de France masculine de volley-ball après des JO de Tokyo.

Bernardinho Une référence dans le monde du volley-ball

Laurent Tillie est aux commandes de l’équipe de France masculine de volley-ball depuis 2012. Son contrat prendra fin après les Jeux olympiques de Tokyo. A la suite d’un appel d’offres, lancé début février, la Fédération française a trouvé celui qui va lui succéder.

La FFVB a annoncé que le légendaire de volley-ball Bernardinho prendra le relais après les JO. Le double champion olympique (2004, 2016) et triple champion du monde avec le Brésil (2002, 2006, 2010) mettra son tablier de sélectionneur national des Bleus au plus tard le 7 août 2021.

Un contrat de 3 ans à la tête de l’équipe de France 

Lundi 12 avril, un contrat de 3 ans a été conclu avec Bernardo Rezende, 61 ans. Le Brésilen travaillera donc avec les Tricolores pour l’Euro-2021 en septembre, puis le Mondial-2022, l’Euro-2023 et enfin les JO-2024 de Paris.

Bernardinho s’est dit « très honoré » d’avoir été choisi par la Fédération. « Lorsque je regarde cette équipe de France et son évolution aujourd’hui, je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir lui apporter mon expertise « , a-t-il confié, selon les propos rapportés par France

Bernardinho vise l’or aux JO de Paris !

Actuellement en poste auprès de l’équipe féminine de Flamengo, Bernardinho s’est engagé avec les Bleus jusqu’aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Et le technicien brésilien affirme déjà ses ambitions avec comme seul objectif… le titre olympique dans quatre ans ! « Je suis très honoré que la Fédération ait accepté ma candidature, a confié le technicien brésilien dans un communiqué de la FFVolley. Cette décision n’a pas été facile car elle nécessite quelques sacrifices personnels, mais lorsque je regarde cette équipe de France et son évolution aujourd’hui, je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir lui apporter mon expertise, afin d’aller vers un seul objectif commun : la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Paris. » L’entraîneur sud-américain ne compte toutefois pas repartir de zéro et entend se placer dans la continuité du « travail admirable de Laurent Tillie avec ses joueurs ». « Je veux poursuivre ce travail, pousser les limites et les capacités de chacun, continuer à les faire grandir en tant que sportifs et êtres humains, ajoute Bernardinho. C’est une étape nécessaire. » Mais, avant cela, le Brésilien compte s’effacer et « laisser Laurent Tillie, son staff et ses joueurs, travailler pour faire la plus belle des performances à Tokyo », assurant qu’« ils en ont la capacité et le talent ».

A lire aussi: ATP Genève: sur de bons rails, le tournoi rêve de Roger Federer